NOUVELLES
29/10/2012 09:22 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Sandy force la fermeture de la Bourse de New York et le report de résultats

NEW YORK, États-Unis - Les principales places boursières et obligataires des États-Unis étaient fermées lundi en raison de l'approche de l'ouragan Sandy et elles le resteront mardi, ont annoncé les autorités.

C'est la première fois depuis 1888 que la Bourse de New York est fermée pour deux journées consécutives en raison des mauvaises conditions météorologiques. À l'époque, la ville avait été frappée par une tempête hivernale qui avait laissé des amoncellements de plus de 12 mètres de haut en certains endroits.

C'est aussi la première fois depuis les attentats terroristes du 11 septembre 2001 que le NYSE ferme ses portes de manière imprévue. La place new-yorkaise avait également suspendu ses activités le 27 septembre 1985 en raison de l'ouragan Gloria.

Plusieurs secteurs dans les environs du district financier de New York faisaient partie d'une zone d'évacuation obligatoire. En début d'après-midi, la tempête poussait déjà le niveau de l'eau au-dessus des digues de la pointe du sud de Manhattan.

Plusieurs grandes entreprises américaines ont de leur côté décidé de retarder de quelques jours le dévoilement de leurs résultats trimestriels.

La firme pharmaceutique Pfizer et Thomson Reuters afficheront dorénavant leurs résultats du troisième trimestre jeudi. D'autres entreprises, comme Burger King, ont dévoilé leurs résultats comme prévu lundi.

Sandy paralysait les déplacements aériens dans le nord-est de l'Amérique du Nord. Le site internet FlightAware recense près de 10 000 vols annulés lundi et mardi, notamment à destination et au départ des trois aéroports de la région de New York.

PLUS:pc