NOUVELLES
29/10/2012 07:04 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Ouragan Sandy: plusieurs raffineries ferment dans le nord-est des États-Unis

NEW YORK, États-Unis - Les plus grosses raffineries du nord-est des États-Unis ont fermé ou stoppé leur production, lundi, alors que l'ouragan Sandy se rapprochait dangereusement de la région.

Parallèlement à ces fermetures, le prix de l'essence a baissé dans la journée de lundi. L'ouragan massif risque de provoquer une réduction de la demande.

Les propriétaires des six plus grosses raffineries du nord-est du pays ont fermé deux installations et stoppé la production de la majorité des autres. Parmi les raffineries fermées, se trouvait lundi celle de Linden, dans le New Jersey, la seconde plus importante du nord-est des États-Unis, avec une production quotidienne de 285 000 barils.

La puissance de Sandy pourrait provoquer la chute d'arbres et de lignes électriques en plus d'entraîner des inondations. Elle pourrait entraîner la fermeture ou l'arrêt total des activités pendant plusieurs jours dans les zones à risque, faire baisser le trafic routier — donc faire chuter la demande d'essence.

Les coupures de courant et la paralysie de villes majeures «pourraient faire baisser la demande à un niveau encore jamais vu auparavant», déclare Phill Flynn, un analyste important des marchés pour Price Futures Group, dans un communiqué publié lundi.

Pour Tom Kloza, analyste au Service de l'information sur le prix du pétrole, la baisse de la demande en pétrole et en produits raffinés «sera aussi importante que lors du passage de Katrina», en 2005.

Le prix du pétrole continuait à baisser lundi, et il pourrait chuter davantage si les dommages causés aux raffineries par la tempête étaient importants ou si les fermetures se prolongeaient.

PLUS:pc