VIDEO
29/10/2012 02:51 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Ouragan Sandy: deux personnes disparues après le naufrage d'un navire canadien

PORTSMOUTH, États-Unis - Un navire canadien semblant être tout droit sorti d'un autre siècle s'est retrouvé coincé dans la violence de l'ouragan Sandy et a sombré en mer lundi, forçant l'équipage à embarquer dans les canots de sauvetage sur une mer agitée au large de la côte de la Caroline du Nord.

La Garde côtière a évacué 14 personnes par hélicoptère, mais deux personnes n'ont pu être secourues et ont été recherchées toute la journée lundi. Claudene Christian, 42 ans, a été retrouvée lundi soir mais était inanimée.

Elle a été transportée à un hôpital d'Elizabeth City où elle se trouvait dans un état critique.

La Garde côtière était toujours à la recherche du capitaine du navire, Robin Walbridge, 63 ans.

Tous deux portaient des combinaisons de protection conçues pour les faire flotter et les protéger des eaux froides pendant près de 15 heures.

Plus tôt lundi, le nageur-sauveteur de la Garde côtière Randy Haba avait retiré plusieurs des membres de l'équipage réfugiés sur un radeau de sauvetage de caoutchouc.

Il a également récupéré un membre de l'équipage qui était seul dans l'eau. Il a noué une ganse autour de la taille de celui-ci avant de le hisser vers l'hélicoptère.

«C'était l'une des plus grosses mers dans laquelle je n'ai jamais été. C'était immense là-dedans», a-t-il déclaré.

Le Bounty, qui a été construit en Nouvelle-Écosse pour le film «Les Révoltés du Bounty», en 1962, a quitté le Connecticut la semaine dernière en direction de la Floride.

Les garde-côtes ont reçu un appel du propriétaire du navire, dimanche soir, indiquant que les communications avaient été coupées avec l'équipage. Un appel de détresse a ensuite été émis du Bounty, confirmant la position du bateau.

Le vice-amiral Robert Parker, commandant opérationnel de la région atlantique pour la Garde côtière, a déclaré sur les ondes de l'émission «Good Morning America», à ABC, que le Bounty avait pris environ trois mètres d'eau lorsque l'équipage a décidé d'abandonner le navire.

Sous de forts vents, et avec des vagues hautes de 5,5 mètres, deux hélicoptères sont partis à la recherche des rescapés, lundi matin, prenant les membres d'équipage à bord.

Ralph Getson, un historien au Musée des pêches de l'Atlantique, à Halifax, a déclaré que les résidants de la communauté considéraient le Bounty comme un exemple de l'héritage de la province en matière de construction navale et étaient attristés par la perte du navire.

Les rescapés ont été conduits à Elizabeth City. La plupart des membres de l'équipage étaient dans la trentaine, mais un homme paraissait être âgé de 70 ans environ.

Le navire avait été basé en permanence à St. Petersburg, en Floride, pendant plusieurs décennies. En 1986, il a été acheté par Ted Turner et en 2001, il a été vendu à son propriétaire actuel, un homme d'affaires new-yorkais nommé Robert Hansen.

Il y a environ dix ans, le navire a subi des travaux de rénovation de plusieurs millions de dollars.

INOLTRE SU HUFFPOST

ハリケーン「サンディ」のつめあと