NOUVELLES
29/10/2012 06:52 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

De la neige attendue dans les Appalaches dans la foulée de «Frankenstorm»

CHARLESTON, États-Unis - Pendant que certains redoutent la montée des eaux, d'autres craignent d'être paralysés par les importantes chutes de neige que pourrait entraîner la fusion entre une tempête hivernale et l'ouragan Sandy.

Les déneigeuses sont déjà prêtes à sortir dans la région du sud des Appalaches, en Virginie-Occidentale, qui se prépare à recevoir jusqu'à trois pieds de neige, surtout dans les zones de plus haute altitude.

Ces chutes de neige précoces pourraient évidemment être bénéfiques pour les centres de ski de la région, qui ont parfois de la difficulté à garder leurs pistes ouvertes en raison de la hausse des températures, mais pour les autorités, elle constituent une importante menace.

Les prévisionnistes de la Virginie-Occidentale ont élargi l'avertissement de blizzard à 14 comtés, qui seront balayés par de forts vents. Des flocons lourds devraient également tomber sur le secteur.

Le gouverneur de l'État, Earl Ray Tomblin, a déjà décrété l'état d'urgence.

Gene Tracy, capitaine du Service de lutte contre les incendies de Marlinton, une ville située à environ trois heures de route de Charleston, soutient que les services d'urgence s'attend au pire.

Le météorologue Tim Axford, du National Weather Service, a affirmé que la grande majorité de la population se trouvait dans des zones de plus basse altitude, où la quantité de neige attendue est moins importante.

Aucune panne de courant majeure n'était à signaler lundi.

Sandy poursuit sa route vers le nord de l'Atlantique et pourrait toucher sur son passage Washington, Baltimore, Philadelphie et New York, et rencontrer deux autres systèmes dépressionnaires, formant une méga-tempête qui pourrait semer le chaos sur une zone de plus de 1300 kilomètres, de la côte Est à la région des Grands Lacs. Les prévisionnistes ont baptisé le phénomène «Frankenstorm».

PLUS:pc