BIEN-ÊTRE
29/10/2012 03:55 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Barbie, une icône indémodable

Star de la mode, Barbie est aussi la vedette incontestée sous le sapin, et ce depuis 53 ans. En 2012 encore, la petite protégée de l'Américain Mattel s'affichera en tête des listes de demande au Père Noël. Décryptage d'un succès qui ne prend pas une ride.

A l'heure où les silhouettes filiformes, retravaillées sur Photoshop, sont décriées par les mamans, Barbie, la blonde plantureuse qui a toujours affiché les mêmes signes distinctifs que ces mannequins aux joues creusées, est une insolente exception. 53 ans après sa création, la poupée mannequin la plus connue de la planète se glissera immanquablement dans les paquets cadeaux qu'attendront impatiemment les petites filles à Noël prochain.

Selon Franck Mathais, porte-parole de la Grande Récré, Princesse Tori 2 en 1, une Barbie capable de passer du look de la princesse à celui de rock star, devrait se classer dans les meilleures ventes au rayon des petites filles. Et les autres nouveautés ne seraient pas en reste, à commencer par la dernière trouvaille du fabricant Mattel, Barbie Photo Fashion, qui embarque un appareil photo dans la ceinture pour que les clichés puissent customiser le tee-shirt de la poupée.

Une star en perpétuelle évolution

Le 9 mars 1959, Ruth Handler présente à la Foire internationale du jouet de New York une poupée mannequin, imaginée pour sa fille, Barbara, qui donnera son nom à la création. Poitrine généreuse, longues jambes et taille de guêpe, Barbie affirme sa féminité face aux autres poupées asexuées de l'époque. Elle impose aussi sa beauté face à Bild Lilli, que certains aiment entrevoir comme son aînée.

Quelques années seulement après sa naissance, Barbie démontre sa capacité à évoluer avec son temps, en s'habillant d'une tenue d'astronaute, en guise de clin d'oeil  à la première femme envoyée dans l'espace en 1963. "Et puis il y eut un moment iconique, lorsqu'elle est devenue pilote d'avion. Elle a montré que les femmes, aussi, pouvaient assumer des métiers d'hommes" raconte Frédérique Tutt, expert du marché du jouet au cabinet NPD Group.

Son corps évolue, ses membres s'articulent, son CV s'allonge, sa voix se fait entendre. Et il y a deux ans, la poupée de Mattel a débarqué dans l'univers de la nouvelle technologie, avec une caméra intégrée permettant aux petites fans de réaliser leurs propres courts-métrages. "Mattel a su réinventer, année après année, Barbie, pour la garder au goût du jour" résume l'analyste. Voilà l'un des secrets de sa longévité.

Barbie, amie pour la vie

La petite blonde de plastique n'a pas de difficultés à endosser différents rôles pour accompagner l'évolution de ses groupies. Barbie s'offre dès l'âge de trois ans, et s'habille en princesse pour satisfaire les rêves des 4/5 ans. Elle montre l'exemple aux 5/6 ans et s'occupe de ses petites soeurs, Skipper et Stacie. Enfin, la star devient icône de la mode et enfile toutes les tenues possibles et inimaginables, créant un véritable showroom dans la chambre de ses fans âgées de 7/8 ans. "Barbie a toujours su rester en accord avec l'évolution de l'âge de la petite fille. Toute sa panoplie est calée en tranches d'âge" souligne Frédérique Tutt.

Chaque année, Mattel fait ainsi pétiller les yeux des 3/9 ans avec une quantité de nouveaux accessoires, de maisons féériques, de camping-cars, de yachts et de vêtements branchés. En 2011, les nouveautés de la gamme Barbie représentaient 47% du chiffre d'affaires de la marque. Mais surtout, le fabricant américain épuise toutes les idées pour donner vie à de nouvelles poupées. "Plus de 90% des ventes Barbie sont en effet des poupées" affirme Madame Tutt. Au cours de leur apprentissage aux côtés de la star, les petites filles disposeront ainsi en moyenne de sept poupées et d'au moins un accessoire.

Un jouet pour tous les budgets

Même si l'égérie de Mattel s'est souvent offert le luxe d'être habillée par les plus grands créateurs de mode, tels que Christian Louboutin, Karl Lagerfeld ou encore Paco Rabanne, elle multiplie en magasins toutes les gammes de prix. Avec audace et intelligence, Barbie s'adapte à tous les budgets, pour s'assurer d'être au pied de tous les sapins. "Les linéaires démarrent avec une Barbie en maillot de bain. Le peu de tissu évite de faire monter les prix. La gamme passe au-dessus avec des accessoires puis encore au-delà avec des poupées de collection" détaille Frédérique Tutt. Et d'ajouter "la force de Barbie, c'est aussi d'être un jouet de toutes les saisons. Sa boîte ne se déballe pas seulement à Noël".

Pour toutes ces raisons, les petites filles ont grandi aux côtés d'une Barbie depuis les années 60. Nostalgique de leurs histoires d'enfant, grands-mères et mamans ont à coeur de confier leur(s) protégée(s) à leurs descendantes, faisant fi des rivales qui tentent depuis des décennies de grappiller un peu de terrain dans le coeur de ces dernières.

La naissance des poupées gothiques, Monster High, ne constitue en rien une menace, selon l'expert du NPD Group, Mattel ayant eu l'intelligence de les imaginer pour les petites filles âgées d'au moins neuf ans. Date à laquelle celles-ci commencent à se lasser de la célèbre blonde... "Barbie n'est pas prête de disparaître. Le géant américain ne laissera pas s'éteindre une star qu'il pouponne depuis 53 ans" confie Frédérique Tutt. Voilà les (futurs) parents prévenus...