NOUVELLES
29/10/2012 01:56 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Alberta: Benson est accusé de négligence criminelle ayant causé la mort

ST. PAUL, Alta. - L'homme accusé d'avoir foncé sur une école de l'Alberta avec sa fourgonnette doit maintenant répondre d'accusations encore plus graves.

Richard Edward Benson avait tout d'abord été accusé de conduite dangereuse ayant causé des lésions corporelles, d'avoir résisté à son arrestation et de possession de marijuana.

Mais une des élèves blessées lors de l'incident de jeudi a perdu la vie, et Benson est maintenant accusé de négligence criminelle ayant causé la mort.

La fourgonnette a foncé dans une fenêtre de l'école Racette Junior High School de St. Paul, jeudi dernier, nécessitant le transfert de plusieurs étudiants de sixième année à l'hôpital. Les proches de Richard Edward Benson affirment qu'il souffrait de problèmes de santé et qu'il pourrait avoir eu un malaise alors qu'il était au volant.

L'homme de 46 ans a comparu devant la justice une première fois lundi. Il portait un pansement à l'oeil et a paru fatigué. Une dizaine de personnes ont assisté à sa comparution, dont certaines qui semblaient être sur place pour lui témoigner de leur appui.

Richard Edward Benson devait de nouveau comparaître plus tard lundi et demander une remise en liberté sous caution. La Couronne a prévenu qu'elle s'opposera à sa remise en liberté et réclamera une évaluation psychologique.

La victime est une fillette de 11 ans, Megan Wolitski.

Richard Edward Benson aurait déclaré à des proches qu'il a eu un malaise immédiatement après avoir déposé ses enfants à l'école. Les policiers attendent les résultats de tests toxicologiques pour déterminer s'il sera aussi accusé de conduite avec les facultés affaiblies.

PLUS:pc