NOUVELLES
28/10/2012 12:05 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

Yitzhak Rabin avait "identifié la menace iranienne" (Netanyahu)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a commémoré dimanche l'assassinat de l'ancien chef du gouvernement Yitzhak Rabin en 1995 et rappelé que ce dernier avait, de son temps, déjà "identifié la menace iranienne".

"Même du temps où Yitzhak Rabin était Premier ministre, l'Iran a commencé à constituer une menace pour Israël, pour la région et pour le monde entier", a déclaré M. Netanyahu lors d'une cérémonie officielle au Mont Herzl, où repose M. Rabin, mort il y a 17 ans selon le calendrier hébraïque lunaire.

"Yitzhak Rabin avait identifié cette menace. Depuis, l'Iran a systématiquement avancé dans son programme d'armes nucléaires. Il a mis en place des bases terroristes au Liban et à Gaza", a-t-il ajouté.

"Face à cette réalité changeante, il faut rappeler un autre principe que Yitzhak Rabin avait compris: la garantie de la paix avec nos voisins, c'est d'abord notre force et notre capacité à nous défendre", a insisté M. Netanyahu, dont le parti Likoud était un adversaire politique du travailliste Rabin.

La Knesset (Parlement) a consacré dimanche une séance spéciale à l'ancien chef du gouvernement.

Engagé dans le processus de paix avec les Palestiniens, M. Rabin avait été abattu de trois balles dans le dos tirées par un extrémiste de droite à l'issue d'un rassemblement pacifiste à Tel-Aviv le 4 novembre 1995.

Dimanche matin, en ouverture de la réunion hebdomadaire de son gouvernement qui a observé une minute de silence en mémoire du drame, M. Netanyahu a dénoncé cet assassinat comme l'"un des grands crimes de l'Histoire contemporaine".

"Ce meurtre souille le pays et l'histoire du sionisme. Il restera un des événements traumatiques de notre histoire", a-t-il insisté.

Samedi soir, des milliers de personnes s'étaient rassemblées à Tel-Aviv pour rendre hommage à M. Rabin.

chw-dms/fc

PLUS:afp