NOUVELLES

Sandy: des milliers de vols annulés et des transports publics interrompus

28/10/2012 01:43 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

L'arrivée imminente de l'ouragan Sandy sur la côte est américaine a provoqué dimanche l'annulation de milliers de vols intérieurs et internationaux et la fermeture des transports publics à New York, la plus grande ville du pays, ont indiqué les autorités locales.

Air France et d'autres compagnies aériennes européennes ont annulé tous leurs vols à destination de New York et de Washington lundi, tandis que les compagnies américaines ont annulé des milliers de vols intérieurs et déplacé leurs avions hors des zones risquant d'être affectées par la tempête.

Les aéroports de New York restaient ouverts dimanche mais les autorités mettaient en garde contre des perturbations majeures au cours des deux prochains jours.

Selon le site de suivi des mouvements aériens flightaware.com, plus de 3.000 vols ont déjà été annulés, dont 700 pour la journée de dimanche. L'aéroport de Newark, dans la banlieue de New York étant le plus touché avec 265 annulations, bien que le temps restait relativement calme.

Lundi, ce sont 2.500 vols internationaux et intérieurs qui sont annulés, dont 774 à Newark, 428 à l'aéroport Dulles de Washington et 355 à Philadelphie, selon le site.

La ville de New York s'apprête par ailleurs à fermer son réseau de transports publics, y compris le métro, dimanche à partir de 19H00 (23H00 GMT) en prévision de l'arrivée attendue de Sandy quelque part entre le Delaware et le New Jersey.

Outre le métro, le plus fréquenté du pays, la ville aux huit millions d'habitants a également décrété la fermeture des parcs, des aires de jeux et des plages dimanche après-midi.

L'ouragan Sandy, qui fait rage dans l'Atlantique, est un ouragan de catégorie 1 sur l'échelle Saffir-Simpson, qui en compte cinq, et souffle sur une étendue très large, d'au moins 800 km, selon le Centre national des ouragans, basé à Miami.

Des effets se faisaient sentir dimanche le long de la côte, notamment en Caroline du Nord et dans le Maryland, où des zones étaient inondées en raison de la montée des eaux et de pluies torrentielles.

tw/mra/lor

PLUS:afp