NOUVELLES
28/10/2012 03:41 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

L'ouragan Sandy menace 60 millions d'Américains

AP
A surfer walks to the beach to take advantage of waves produced by hurricane Sandy's outer bands at Haulover Beach as the Bal Harbour police patrol the area on Thursday, Oct. 25, 2012 in Miami. Florida's officials are warning residents and visitors of dangerous rip currents as Hurricane Sandy moves north. Tropical storm warnings are in effect for the Florida east coast from Ocean Reef to Flagler Beach and Lake Okeechobee. Tropical storm watches have been issued for the Florida east coast from north of Flagler beach to Fernandina Beach and the Upper Keys as well as Florida Bay. (AP Photo/El Nuevo Herald, David Santiago) MAGS OUT

Le maire de New York, Michael Bloomberg, ordonne à 375 000 personnes d'évacuer les zones à risque en vue du passage de l'ouragan Sandy.

Le réseau de transports en commun de New York sera interrompu à partir de 19 h, et les écoles seront fermées lundi.

Des centaines de vols ont par ailleurs été annulés dans les aéroports de la côte est des États-Unis, pendant que des milliers d'Américains ont commencé à stocker de l'eau, de la nourriture et des piles électriques, tel que recommandé par les autorités.

À 11 h dimanche matin, l'ouragan était à 400 km au sud-est de Cape Hatteras, en Caroline du Nord, et à 930 km de la ville de New York. Sandy se déplaçait à 22 km/h, accompagné de vents de 120 km/h, selon le NHC.

Cocktail climatique

Sandy, un ouragan typique de fin d'été provenant des Tropiques, deviendra un système particulièrement menaçant à la rencontre d'autres phénomènes climatiques. Ce cocktail, surnommé « Frankenstorm », vient de la descente d'un front de haute pression centré autour du Groenland et d'un front froid hivernal provenant de l'Ouest qui dirigeront l'ouragan vers la terre ferme plutôt que vers le large.

Ce monstre climatique devrait entraîner des précipitations pouvant atteindre 30 centimètres de pluie ou 60 centimètres de neige, en plus de vents variant entre 65 et 80 km/h, selon les prévisions.

Les bourrasques de vent et les pluies diluviennes, conjuguées aux fortes marées de la pleine lune, pourraient provoquer d'importants dégâts et des inondations sur une grande partie du nord-est des États-Unis, a prévenu le NHC.

Campagne présidentielle perturbée

La tempête pourrait par ailleurs bousculer la dernière semaine de campagne présidentielle, alors que Barack Obama et Mitt Romney sont au coude à coude dans les intentions de vote.

Mitt Romney a annulé une réunion prévue dimanche à Virginia Beach, et la Maison-Blanche a indiqué que le président Obama annulait ses déplacements prévus en Virginie et au Colorado en début de semaine pour gérer les aléas de l'ouragan depuis Washington.

Au Canada

Après son passage aux États-Unis, de forts vents provoqués par Sandy devraient souffler à partir de lundi sur le sud du Québec et de l'Ontario, ainsi que dans les Maritimes.

65 morts dans les Caraïbes, dont 51 en Haïti

Depuis le passage de l'ouragan Sandy dans les Caraïbes, 65 victimes ont été recensées en Haïti, à Cuba, en Jamaïque, à Puerto Rico et aux Bahamas.

INOLTRE SU HUFFPOST

ハリケーン「サンディ」のつめあと