NOUVELLES
28/10/2012 08:53 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

L'Irak fait atterrir un avion iranien en route pour Damas pour le fouiller

L'Irak a ordonné dimanche à un avion cargo iranien à destination de la Syrie de se poser et l'a fouillé pour s'assurer qu'il ne transportait pas d'armes, avant de l'autoriser à reprendre sa route, a annoncé un responsable irakien.

C'est la deuxième fois en un mois que les autorités irakiennes fouillent un appareil iranien se rendant en Syrie. La première fouille, le 2 octobre, n'avait pas non plus révélé de cargaison d'armes.

Les Etats-Unis ont plusieurs fois demandé à leur allié irakien qu'il fasse atterrir et fouiller les avions cargos qui traversent l'espace aérien en provenance d'Iran et à destination de Syrie, redoutant qu'ils ne transportent des armes pour le régime de Damas.

"Nous avons ordonné à un cargo iranien en route pour la Syrie d'atterrir à l'aéroport international de Bagdad pour inspection", a déclaré à l'AFP Nasser Bandar, chef de l'Autorité irakienne de l'Aviation civile.

"Il a été inspecté par les forces de sécurité, mais nous n'avons pas trouvé d'articles interdits, nous l'avons donc autorisé à poursuivre sa route", a-t-il expliqué, ajoutant que les inspecteurs avaient trouvé du matériel médical et humanitaire.

Washington accuse l'Iran de soutenir le régime syrien, y compris en lui fournissant des armes. L'Irak, de son côté, s'abstient d'exiger le départ du président syrien Bachar al-Assad, préférant demander la fin des hostilités.

Le 21 septembre, l'Irak n'avait pas autorisé un appareil nord-coréen en route pour la Syrie à traverser son espace aérien.

ak-psr/feb/fc

PLUS:afp