NOUVELLES
28/10/2012 11:58 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

Les Giants de nouveau champions du baseball majeur

Les Giants de San Francisco prennent goût à la victoire. Deux ans après leur conquête de la Série mondiale, ils sont de nouveau champions du baseball majeur.

Les hommes de Bruce Bochy ont défait les Tigers 4-3, dimanche, à Détroit, pour balayer en quatre matchs la Série mondiale.

Marco Scutaro a produit le point de la victoire sur un simple en 10e manche. Il a fait marquer du deuxième but Ryan Theriot, sur les sentiers après avoir frappé un simple inoffensif à l'entre-champs. Un amorti sacrifice de Brandon Crawford lui a permis d'avancer à 180 pieds du marbre, et de la victoire.

Ironiquement, le gagnant de la Triple couronne, Miguel Cabrera, a constitué le dernier retrait du match. Il a regardé passer une troisième prise du releveur Sergio Romo. Plus tôt dans le match, Cabrera était momentanément sorti de sa torpeur avec un circuit de deux points en troisième manche, avec un bon vent de dos.

La relève des Giants a d'ailleurs été époustouflante. Après les sept manches honnêtes lancées par le partant Matt Cain (circuits accordés à Cabrera et Delmon Young), les releveurs Jeremy Affeldt, Santiago Casilla et Romo n'ont permis aucun coup sûr en trois manches, en plus d'enregistrer sept des neuf retraits sur des prises.

Il s'agit d'un septième titre pour la franchise, jadis établie à New York, mais seulement d'un deuxième depuis le déménagement en Californie.

Les Giants signent le premier balayage en Série mondiale depuis les Red Sox de Boston en 2007. Lors des finales de division et de championnat, ils avaient fait face à l'élimination dans six matchs, après avoir pris respectivement des retards de 0-2 et 1-3.

Les Tigers, eux, s'approchent donc de plus en plus d'une troisième décennie sans Série mondiale. Leur dernier titre remonte à 1984. Depuis, ils ont aussi participé à la grande finale en 2006, avec un résultat presque aussi cruel, une défaite en cinq matchs.

Se faire un nom

Si un devin avait pu prédire un championnat des Giants dès le début de la saison, il aurait sans doute identifié Pablo Sandoval, Brian Wilson et Melky Cabrera parmi les héros.

Sandoval a bel et bien fait partie des acteurs de cette victoire. Même s'il n'a pas produit de point dans les matchs 2, 3 et 4, le « Kung-fu Panda » a donné le ton à la série avec une performance de trois circuits en lever de rideau. C'est pourquoi le titre de joueur le plus utile de la Série mondiale lui est revenu.

Mais les Giants ont aussi eu besoin du concours d'acteurs de soutien. Wilson, spécialiste des fins de match depuis 2008, est tombé au combat dès le début de la saison, opéré à un coude. Avec des sauvetages dans les trois derniers matchs, Romo a été un remplaçant à la hauteur.

Melky Cabrera, lui, dominait la Ligue nationale pour la moyenne au bâton (,346) quand il a été suspendu pour dopage à la mi-août. Mais avec un personnel de lanceurs qui n'a accordé que six points en quatre matchs aux Tigers, une équipe a pratiquement le luxe de perdre un potentiel champion frappeur.

PLUS: