NOUVELLES
28/10/2012 09:41 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

La droite maintient son emprise lors des élections municipales au Chili

SANTIAGO, Chili - L'alliance de centre-droite au pouvoir a conservé son emprise sur la plupart des grandes villes du Chili, dimanche, mais a néanmoins perdu quelques courses-clés dans Santiago, la capitale, lors d'élections municipales qui ont vu des jeunes chiliens voter pour la première fois.

La plus importante victoire de la gauche a été réalisée dans le centre de Santiago, où Carolina Toha a battu Pablo Zalaquett de l'Union démocratique indépendante, un parti ultra-conservateur. Mme Toha a occupé le poste de porte-parole de l'ancienne présidente Michelle Bachelet. Son père a succombé à des gestes de torture pendant la dictature après avoir été vice-président pendant le règne du socialiste Salvador Allende au début des années 70.

Mme Toha a appuyé le mouvement de protestation des étudiants qui revendiquent pour une éducation gratuite et de qualité au Chili, tandis que M. Zalaquett a ordonné aux policiers de sévir à l'endroit des manifestants.

Pour bon nombre d'étudiants ayant participé au mouvement de protestation, qui a pris naissance l'an dernier, il s'agissait de leur première opportunité d'exercer leur droit de vote.

PLUS:pc