NOUVELLES
28/10/2012 05:14 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

Grand Prix d'Australie - Marc Marquez, le petit prodige espagnol

L'Espagnol Marc Marquez (Suter), 19 ans, sacré champion du monde en Moto2 dimanche lors du Grand Prix d'Australie, est considéré comme l'un des meilleurs pilotes de sa génération, l'un de ceux qui pourraient briller dès l'an prochain dans la catégorie reine des MotoGP.

Connu pour sa fougue, qui lui avait peut-être coûté le titre l'an passé en Moto2 - percussion de Ratthapark Wilairot en Australie puis grosse chute à Sepang à l'origine de troubles oculaires pendant quelques mois - Marquez décroche donc sa deuxième couronne après celle acquise en 125 cc en 2010, et peut se vanter d'avoir déjà inscrit 25 victoires à son palmarès, dont 7 en 2012.

Natif de Cervera, petite localité à une heure de voiture de Barcelone, l'aîné des Marquez - Alex son frère cadet de 16 ans est actuellement 20e au classement mondial des Moto3 - a fait ses premiers tours de roues à quatre ans sur une petite moto d'enduro puis s'est aligné dans le championnat de Catalogne de motocross qu'il remporte en 2001.

En 2002, il quitte les terrains boueux pour les pistes en asphalte et termine 3e du Championnat de vitesse de Catalogne. Champion de Catalogne en 50 cc l'année suivante puis champion de Catalogne en 125 cc en 2005 et 2006 il finit 7e du très relevé Championnat d'Espagne en 2007 et signe sa première victoire, à Jerez de la Frontera.

Sous la houlette de son compatriote Emilio Alzamora, champion du monde 125 cc en 1999, qui le suit depuis 2004, il fait ses débuts en Grand Prix en mars 2008 au Qatar et monte sur son premier podium trois mois plus tard au Grand Prix de Grande-Bretagne. Le Catalan devra attendre le Grand Prix d'Italie 2010 pour signer sa première victoire en Championnat du monde, à l'origine d'une série de cinq succès consécutifs qui le conduira au titre (10 victoires au total).

En 2011, pour sa première saison en Moto2, il échoue derrière Stefan Bradl après une chute lors du premier tour de la première séance d'essais libres à Sepang dont les conséquences l'avaient obligé à déclarer forfait en Malaisie et également pour le dernier Grand Prix de la saison à Valence. Il s'incline pour 23 points alors qu'il avait signé sept victoires contre quatre à son rival allemand.

Les deux hommes doivent se retrouver l'an prochain en MotoGP. Marquez sera en selle sur une Honda officielle grâce aux organisateurs qui, en cours d'année, ont supprimé un point de règlement qui aurait dû cantonner le pilote espagnol dans une écurie satellite pour une première saison parmi l'élite. Bradl, 8e au classement provisoire pour sa première année en catégorie reine, pilotera de nouveau la Honda du team LCR, probablement une moto d'usine également.

syd/jgu

PLUS:afp