NOUVELLES
28/10/2012 11:26 EDT | Actualisé 28/12/2012 05:12 EST

Coupe du monde messieurs - Sölden: sous la tempête Ligety

L'Américain Ted Ligety, 28 ans, a remporté pour la 2e fois consécutive le slalom géant d'ouverture de la Coupe du monde de ski alpin, dimanche à Sölden (Autriche), une piste où le champion du monde n'est pas descendu du podium lors des cinq dernières éditions.

Triple lauréat de la Coupe du monde de la discipline, le skieur de l'Utah a ajouté la manière en infligeant à ses suivants, sous la tempête de neige, des écarts d'autres temps, ceux du Suédois Ingemar Stenmark il y a plus de 30 ans: l'Italien Manfred Mölgg et l'Autrichien Marcel Hirscher ont complété le podium avec des débours de 2 sec 75 et 3 sec 12.

Il y a deux lectures au succès écrasant du skieur de Park City. La première regarde le lieu, perché à quelque 3000 m. C'est sur le glacier de Rettenbach que Ligety avait décroché son premier "top 10" en géant sur le circuit majeur, 8e en 2005. Et il est désormais à domicile à Sölden, devenu la base de l'équipe US durant la tournée européenne.

L'autre est du ressort psychologique. Ligety a mené la fronde contre les nouveaux skis, au rayon de courbe plus large. Imposés par la Fédération internationale de ski (FIS) pour limiter la vitesse et les accidents, ces "planches" sont entrées en vigueur cette saison.

"J'étais tellement critique envers ce ski l'année passée que j'avais besoin d'être à mon meilleur", a expliqué l'Américain. Et il avait bien préparé son coup, en testant l'évolution lors du dernier géant de la saison 2011-2012, en finale à Schladming. Dernier de la 1re manche à plus de dix secondes des premiers, il avait sorti les nouvelles cotes pour la seconde manche, réalisant le scratch.

Le Français Thomas Fanara, qui a échoué dimanche au pied du podium après avoir signé le meilleur chrono sur le premier parcours, a synthétisé les contradictions de Ligety. "Je ne suis pas étonné. Ted était au-dessus du lot aujourd'hui. Les bons restent toujours bons. Ces (nouveaux) skis, ça favorise encore plus les gens qui ont plus de sensations, qui ont un feeling, qui sont des pilotes. Et Ted, lui, on sait qu'il en est un", a indiqué le Français.

Vainqueur la saison dernière du grand globe de cristal et de la Coupe de géant, Hirscher a affiché d'entrée son niveau. "C'est extrêmement bizarre. Aujourd'hui tu fêtes une 3e place, il y a deux jours c'était le deuil", a remarqué le Salzbourgeois. En référence à son partenaire Björn Sieber, tué dans un accident de la route vendredi.

La 2e place a une grande valeur pour Mölgg, qui n'avait plus goûté à un podium en géant depuis quatre ans et demi. "Je me suis bien entraîné cet été mais je ne pensais pas faire un top 3 d'entrée. La piste de Sölden ne m'avait pas réussi par le passé", a indiqué le skieur du Haut-Adige (nord-est).

Dans la tempête déclenchée par Ligety, quelques nouveaux noms ont émergé. Dont celui du Slovaque Adam Zampa, dossard 40, qui a décroché son premier top 10.

asc/gv

PLUS:afp