NOUVELLES

WEC/Six Heures de Shanghai: Toyota encore en pole position

27/10/2012 03:35 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

La Toyota TS030 Hybrid partira en pole position pour les 6 Heures de Shanghai, 8e et dernière manche de la saison 2012 en Championnat du monde d'endurance (WEC), grâce au meilleur temps réussi samedi par Alexander Wurz à la fin de la séance de qualifications.

L'Autrichien, ex-pilote de F1, n'a pas réussi un tour parfait, en 1 min 48 sec 273/1000, mais a quand même devancé d'un dixième de seconde l'Ecossais Allan McNish dans la meilleure des deux Audi R18 hybrides, sur le circuit de Shanghai utilisé chaque printemps lors du GP de Chine de F1.

C'est la 3e pole position de Toyota depuis le retour de la marque japonaise en endurance (aux dernières 24 Heures du Mans), après celles de Sao Paulo en septembre puis de Fuji en octobre. Elles ont toutes les deux été suivies d'une victoire nette et sans bavure, mais pour l'honneur, car le titre constructeurs est garanti depuis fin août à Audi.

"Je dois avouer que ma voiture était meilleure que son pilote aujourd'hui", a avoué Wurz, toujours lucide et honnête. "J'ai complètement raté le dernier secteur de mon meilleur tour et j'ai perdu deux dixièmes de seconde", a ajouté l'Autrichien, associé comme d'habitude au Français Nicolas Lapierre.

Sur la 2e ligne, l'autre Audi du Français Benoît Tréluyer, du Suisse Marcel Fässler et de l'Allemand André Lotterer, 3e temps des qualifications, partira à côté du proto Honda de l'écurie JRM, grâce à un très bon chrono de l'Indien Karun Chandhok.

Les vainqueurs des deux dernières éditions des 24 Heures du Mans visent surtout le titre mondial des pilotes, face aux pilotes de l'autre Audi. Ils n'ont qu'à assurer une place dans le Top 5 dimanche pour devenir champions du monde d'endurance 2012.

Dans les autres catégories, les Britanniques ont été à l'honneur: James Rossiter a signé la première pole position de l'écurie Lotus en LMP2, avec son coupé Lola, et Darren Turner, dans son Aston Martin, a devancé largement, de sept dixièmes de seconde, la Porsche 997 de l'écurie Felbermayr-Proton.

La course est prévue dimanche à partir de 11h00 locales (02h00 GMT).

dlo/jgu

PLUS:afp