NOUVELLES
27/10/2012 04:36 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

Les pèlerins accomplissent le dernier rite du hajj

Plus de trois millions de fidèles musulmans accomplissaient samedi le dernier rite du pèlerinage près de La Mecque, lapidant des stèles symbolisant Satan, une étape du hajj marquée par le passé par des bousculades meurtrières.

Marchant par groupes répartis selon leurs nationalités, hommes, femmes et enfants se pressaient dans la vallée désertique de Mina autour des trois stèles, scandant "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand) en jetant des cailloux sur les trois stèles.

Selon les chiffres officiels, 3,16 millions de pèlerins, dont plus de 2,7 millions venus de l'étranger, accomplissent cette année le pèlerinage, qui représente le plus grand rassemblement humain.

Mais plusieurs centaines de milliers d'autres venus surtout de l'intérieur du royaume accomplissent sans permis le pèlerinage, qui a débuté jeudi, et ne sont pas recensés.

Certains priaient à voix haute alors que d'autres prenaient des photos à l'aide de leur téléphone portable, ce qui a irrité les forces de sécurité déployées pour assurer le déroulement du rite dans le calme.

"Comment pouvez-vous en même temps lapider Satan et prendre des photos avec lui", répétaient les membres des forces de sécurité à l'aide de mégaphones.

Le rituel symbolise la lapidation par Abraham de trois lieux où le diable lui serait apparu, selon la tradition, pour tenter de le dissuader d'offrir son fils en sacrifice à Dieu.

L'étape de la lapidation des stèles, un exercice à haut risque en raison de la forte densité de pèlerins convergeant vers le même lieu, a été marquée ces dernières années par des bousculades meurtrières avant que les autorités n'aménagent le site.

Les fidèles y accèdent désormais par un pont sur plusieurs niveaux et la police veille à maintenir la fluidité de la circulation.

Selon les autorités, 168.000 agents de police et de la défense civile ont été mobilisés cette année pour le hajj qui doit s'achever dimanche.

Le pèlerinage est l'un des cinq piliers de l'islam que tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie s'il en a les moyens.

lyn/at/feb

PLUS:afp