NOUVELLES
27/10/2012 01:27 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

L'armée syrienne décidée à riposter aux nouvelles violations des rebelles

L'armée syrienne a accusé samedi les rebelles de "violations accrues" de la trêve initiée par le médiateur international Lakhdar Brahimi, et a affirmé son intention de poursuivre "avec fermeté" ses opérations contre les insurgés, selon un communiqué diffusé par les médias officiels.

"Pour le deuxième jour, les groupes terroristes continuent de violer de manière flagrante le cessez-le-feu annoncé et respecté par le commandement de l'armée (...). L'armée continuera de traquer ces groupes terroristes responsables des violations et de faire face avec fermeté à leurs actes criminels", assure le communiqué.

L'armée a détaillé "les attaques commises par les groupes terroristes contre l'armée et les citoyens" à travers le pays depuis vendredi, en parlant de "tirs, d'attaques à la voiture piégée et aux grenades contre des cibles militaires ou de la sécurité".

Vendredi après-midi, l'armée syrienne avait déjà affirmé qu'elle ne faisait que riposter à des "violations" commises par "des groupes armés". Dans la terminologie officielle des autorités syriennes, les "terroristes" signifient les rebelles.

Jeudi, l'armée avait annoncé qu'elle respecterait le cessez-le-feu proposé par M. Brahimi tout en se réservant "le droit de riposter si les groupes terroristes armés continuaient à tirer sur les civils et les forces gouvernementales, à attaquer les biens publics et privés, ou à utiliser des voitures piégées et des bombes".

Les rebelles ont pour leur part accusé l'armée d'avoir violé la trêve proclamée pour les quatre jours de l'Aïd al-Adha, la fête musulmane du sacrifice qui a débuté vendredi et se poursuit jusqu'à lundi.

bur-ram/tp/fc

PLUS:afp