NOUVELLES
27/10/2012 12:51 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

L'adolescente Kaetlyn Osmond décroche l'or aux Internationaux Patinage Canada

WINDSOR, Ont. - L'adolescente canadienne Kaetlyn Osmond s'est adjugée l'or aux Internationaux Patinage Canada, samedi, à sa première participation en carrière à une étape du Grand Prix de patinage artistique.

«Je n'ai pas du tout l'habitude de vivre ce genre de choses, mais je pourrais définitivement m'y habituer sans problème», a rigolé Osmond.

La jeune femme de 16 ans originaire de Marystown, à T.-N.-L., a chuté une seule fois en effectuant un triple lutz tandis qu'elle patinait au son de «Carmen». Elle a bouclé son programme libre avec un score de 115,89 points.

Osmond, qui avait entamé la journée en deuxième place derrière la Géorgienne Elene Gedevanishvili, a totalisé 176,45 points pour grimper sur la plus haute marche du podium.

Gedevanishvili a commis de nombreuses erreurs au cours de son programme libre et a abouti en cinquième place.

Akiko Suzuki a mérité l'argent, tandis que sa compatriote japonaise Kanako Murakami complétait le podium.

Le Canadien et double champion du monde Patrick Chan a quant à lui dû se contenter de la médaille d'argent à l'issue du programme libre masculin, chutant sur son triple Axel avant de terminer deuxième derrière l'Espagnol Javier Fernandez.

«J'ai remporté ces compétitions dans le passé et pour moi il y a quelque chose d'encore plus important que de gagner, a dit Chan, qui a obtenu un score cumulatif de 243,43 points. C'est devenu un processus d'apprentissage alors j'y vais étape par étape en vue des championnats du monde — qui sont mon but ultime. Et l'année prochaine, ce sera les Jeux olympiques.»

Fernandez a terminé avec une large avance sur Chan, totalisant 253,94 points.

«C'est ma première conquête de médaille d'or au niveau international alors je me sens extrêmement bien, a mentionné Fernandez. Tout ne tourne pas seulement autour de Patrick, il faut considérer tous les patineurs. Mais Patrick demeure Patrick, il est un patineur étoile. Il aurait évidemment pu faire mieux aujourd'hui (samedi), mais ce n'est qu'une compétition. Il y a beaucoup de compétitions dans une année.»

Le Japonais Nobunari Oda a pris le troisième rang.

En raison de son classement mondial de la saison dernière, Osmond ne devrait pas participer à une autre épreuve de la série Grand Prix. Elle avait causé la surprise en décrochant la médaille de bronze aux Championnats canadiens l'hiver dernier, après avoir enlevé les honneurs du programme court.

Elle a savouré sa première victoire internationale ce mois-ci, en gagnant le Trophée Nebelhorn en Allemagne.

En danse, les champions olympiques et mondiaux en titre Tessa Virtue et Scott Moir ont aussi fait plaisir à leurs partisans grâce à une performance éclatante qui leur a valu l'or.

Les Canadiens ont reçu un score de 104,32 pour leur programme libre sur la musique de «Carmen».

Virtue, de London, et Moir, d'Ilderton, aussi en Ontario, ont donc inscrit un pointage combiné de 169,41 et ont facilement devancé les Italiens Anna Cappellini et Luca Lanotte (160,06).

Les Russes Ekaterina Riazanova et Ilia Tkachenko (143,39) ont mérité le bronze.

Virtue, portant une élégante robe noire, et Moir ont opté pour une danse différente cette saison, optant pour quelque chose de plus sensuel et torride lors de leur programme libre.

«On a évidemment pris un risque en optant pour ce style, qui laisse définitivement transparaître une certaine sexualité, a déclaré Moir. Mais c'est véritablement venu nous chercher. C'est un de ces programmes qui nous permet de raconter une histoire avec une vraie signification. Et tout le monde peut l'interpréter à sa guise, ce qui est bien.»

«Je ne crois pas qu'on aurait pu danser sur 'Carmen' sans cet élément, a ajouté Virtue. Il y avait une sexualité évidente et c'était aussi vraiment cru, et c'est ce qu'on a essayé d'incarner. Aucun de nos mouvements n'a été fait sans intention.»

Les Canadiens ont aussi effectué différentes portées et pirouettes qui n'ont jamais été présentées lors de compétitions de patinage artistique.

En couple, les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford ont mérité l'argent après avoir totalisé 190,49 points.

«On s'est vraiment sentis inspirés [par la performance d'Osmond], a évoqué Duhamel. On a vu la cérémonie des médailles et on était tellement fiers du patinage artistique canadien. Ça nous a donné une motivation supplémentaire.»

Duhamel, de Lively, en Ontario, et le Torontois Radford ont abouti derrière les quadruples champions du monde Aliona Savchenko et Robin Szolkowy, qui ont obtenu 201,36 points.

Les Italiens Stefania Berton et Ondrej Hotarek ont récolté le bronze avec un score de 172,03.

Pour leur part, Paige Lawrence, de Kennedy, en Saskatchewan, et Rudi Swiegers, de Brandon, au Manitoba, ont terminé au pied du podium.

PLUS:pc