NOUVELLES
27/10/2012 05:07 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

En Espagne, policiers et indignés dénoncent les mesures d'austérité

MADRID - Plusieurs milliers de personnes se dirigeaient vers le Parlement espagnol samedi soir à Madrid dans le cadre d'une manifestation anti-austérité, escortées par un grand nombre de policiers. Quelques heures plus tôt, les forces de l'ordre avaient elles-mêmes protesté à Madrid contre les réductions budgétaires du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy.

Le groupe de manifestants a appelé la population espagnole à se rassembler sur la place de l'Espagne, dans le centre de la capitale, et à marcher vers le Parlement pour protester contre les coupes budgétaires et la hausse d'impôts décidés par le gouvernement. Mais ils ont vite été bloqués par les barricades policières et les nombreux policiers présents.

Plus tôt dans la journée, les forces de l'ordre avaient elles aussi manifesté pour protester contre les mesures d'austérité, et contre la suppression du bonus qu'elles perçoivent à Noël. La manifestation a bloqué l'un des principaux boulevards menant au ministère de l'Intérieur.

Les policiers en poste ont vu leurs collègues en grève lancer des pétards, scander des slogans et s'enrouler dans des drapeaux espagnols. Un policier a été blessé.

Une manifestation contre l'austérité avait déjà eu lieu mardi à l'appel du Mouvement des indignés dans la capitale.

L'Espagne traverse sa seconde récession en trois ans, avec un taux de chômage approchant les 25 pour cent de la population active. Les programmes d'austérité et réformes menés par le gouvernement visent à convaincre les investisseurs et les instances internationales que le pays peut gérer ses finances sans avoir besoin d'un plan de sauvetage global.

PLUS:pc