NOUVELLES
27/10/2012 05:26 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

Cinq civils tués dans un attentat à la voiture piégée dans l'est de la Syrie (OSDH)

Cinq civils ont été tués samedi dans un attentat à la voiture piégée sur l'artère principale de la ville de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

D'après cette ONG qui se base sur un large réseau de militants et de médecins, la voiture a explosé près d'un restaurant sur la rue principale de la ville.

La télévision d'Etat a également rapporté l'explosion d'une voiture piégée dans cette ville, devant une église, sans faire état de victime.

"Les bandes terroristes armées ont une nouvelle fois violé la trêve, en faisant exploser une voiture piégée devant l'église syriaque de Deir Ezzor, causant d'importants dégâts matériels, notamment à la façade de l'église", a précisé la chaîne.

Régime et rebelles s'étaient engagés à faire taire les armes durant les quatre jours de l'Aïd al-Adha, la fête musulmane du sacrifice qui a débuté vendredi, conformément à une trêve proposée par l'émissaire international pour la Syrie Lakhdar Brahimi.

Mais après quelques heures d'accalmie, les violences ont repris faisant au moins 146 morts vendredi --53 civils, 50 rebelles et 43 soldats--, selon l'OSDH.

Samedi, six civils et deux soldats ont encore péri, les deux belligérants faisant usage du droit de riposte qu'ils s'étaient réservé en cas de violation du cessez-le-feu par la partie adverse.

bur-rm-ram/sbh

PLUS:afp