NOUVELLES

Bombardements de l'armée et combats dans le nord-ouest syrien (ONG)

27/10/2012 01:50 EDT | Actualisé 27/12/2012 05:12 EST

Les troupes du régime syrien ont mené samedi une série de raids aériens contre des bastions rebelles dans le nord-ouest du pays et dans la province de Damas, en violation de la trêve, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans la province d'Idleb, un avion de combat a bombardé le village de Maaret Mater, situé près de la localité stratégique de Maaret al-Noomane. Des nuages de fumée se sont élevés au dessus du village, selon l'OSDH, qui s'appuie sur un réseau de militants et de médecins sur le terrain.

Près de Maaret al-Noomane, des affrontements se sont déroulés aux alentours de la base militaire de Wadi Deif, que les rebelles et des combattants du Front islamiste d'al-Nosra tentent de prendre à l'armée, a indiqué l'ONG basée en Grande-Bretagne. Cette base est assiégée depuis près de deux semaines.

Près de la frontière turque, le village de Harem était toujours encerclé par des rebelles. Selon l'OSDH, un grand nombre de soldats et de miliciens pro-régime auraient été tués ces derniers jours dans les combats alors que les troupes restées sur place seraient privées de tout type d'approvisionnement.

Dans la province d'Alep (nord), des affrontements violents se sont poursuivis, les rebelles ayant tiré au mortier sur un barrage militaire, a précisé l'OSDH en faisant état de tirs d'hélicoptères sur les assaillants.

Des combats ont également eu lieu près de la caserne militaire de Hanano et dans la banlieue ouest d'Alep, où des zones proches de centres de l'armée sont la cible de tirs d'obus.

Dans la province de Damas, des avions de combat ont largué leurs bombes sur un immeuble de la ville d'Arbine, faisant huit morts, le premier raid aérien depuis la violation vendredi de la trêve initiée par le médiateur international Lakhdar Brahimi, selon l'OSDH.

"Le raid aérien a visé un immeuble tuant huit hommes à l'intérieur", a indiqué l'ONG. "Le corps de l'un d'entre eux a été dégagé des décombres".

En 19 mois, le soulèvement contre le régime de Bachar Al-Assad a fait plus de 35.000 morts selon l'OSDH.

bur-ram/tg/tp

PLUS:afp