NOUVELLES
27/10/2012 04:05 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

Birmanie: le calme est revenu dans l'Etat de Rakhine, selon les autorités

Les affrontements entre bouddhistes et musulmans se sont calmés dans l'État birman de Rakhine, a assuré samedi un porte-parole des autorités provinciales.

L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Right Watch a pour sa part appelé les autorités à tout faire pour juguler les violences communautaires.

Les combats ne se sont pas reproduits samedi matin entre les habitants bouddhistes de cette région voisine du Bangladesh, également appelée Arakan, et la minorité musulmane des Rohingya, d'après le porte-parole de l'État de Rakhine, Win Myaing.

Human Right Watch, basée à New York, a publié des photos par satellite qui montrent un paysage de destruction dans les régions habitées par la communauté Rohingya. Elle a exhorté le gouvernement birman à protéger les populations.

Soixante-sept personnes sont mortes, 95 ont été blessées et 2818 maisons ont été incendiées entre dimanche et jeudi, avait rapporté vendredi soir la télévision d'État.

PLUS:pc