NOUVELLES
27/10/2012 04:43 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

Au moins 10 morts dans des attaques en Irak au 2e jour de l'Aïd Al-Adha (responsables)

Des attaques à la bombe et à l'arme automatique ont fait samedi au moins 10 morts près de Bagdad et à Mossoul (nord), au deuxième jour des célébrations de la fête musulmane de l'Aïd Al-Adha, ont rapporté des responsables médicaux et de sécurité.

Ces attaques, qui ont également fait une vingtaine de blessés, ont tué cinq pèlerins chiites à Taji près de Bagdad, et cinq membres de la minorité shabak, une secte ésotérique issue du chiisme, à Mossoul, la principale ville du nord de l'Irak, ont précisé ces sources.

Une bombe magnétique collée à un minibus transportant des pèlerins chiites à Taji, à 25 kilomètres au nord de la capitale, a fait cinq morts, selon les responsables.

Mais les médecins ont prévenu que le bilan de l'attaque survenue à 09H30 locales (06H30 GMT) pourrait s'alourdir, et un capitaine de police a évoqué un bilan de huit morts.

Durant les quatre jours de l'Adha, les chiites se rendent généralement en pèlerinage sur les tombes de figures de l'islam chiite ou de leurs proches défunts, ou encore se déplacent dans le pays pour rendre visite à leur famille.

A Mossoul, à 350 kilomètres au nord de Bagdad, trois attaques menées par des hommes armés contre les domiciles de familles issues de la communauté shabak ont fait cinq morts et quatre blessés --dont des enfants en bas âge--, selon des sources médicales et de sécurité.

Et une bombe placée à proximité d'une autre habitation a fait cinq blessés au sein de la même minorité.

La communauté shabak, qui compte environ 30.000 membres, a été persécutée du temps du président Saddam Hussein, et plusieurs fois visée par Al-Qaïda après la chute du dictateur en 2003.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak.

Les attaques ont également baissé à Mossoul, un ancien bastion d'Al-Qaïda, mais le réseau conserve une présence dans la région.

bur-psr/sbh/cnp

PLUS:afp