NOUVELLES
26/10/2012 04:30 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

Wall Street finit légèrement en hausse, aidée par la croissance américaine

Wall Street a terminé en légère hausse vendredi, un bon chiffre de la croissance américaine au troisième trimestre l'emportant sur les performances décevantes des géants technologiques Apple et Amazon: le Dow Jones a grignoté 0,03% et le Nasdaq 0,06%.

Selon des résultats provisoires à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a avancé de 3,53 points à 13.107,21 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 1,83 point à 2.987,95 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a quant à lui abandonné 0,07%, soit 1,03 point, à 1.411,94 points.

Après une séance en dents de scie, l'indice vedette de la place new-yorkaise a terminé tout juste au-dessus de l'équilibre.

"Il y a beaucoup d'incertitude sur le marché, notamment à l'approche de l'élection présidentielle" américaine le 6 novembre prochain, a noté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management. "Et les résultats d'entreprises ne sont pas brillants", a-t-il ajouté. "Mais le marché ne s'effondre pas".

L'une des raisons du maintien du marché était le chiffre de la croissance américaine au troisième trimestre qui "était bon, même si pour le marché, c'est déjà un chiffre" appartenant au passé, a estimé Steven Rosen, de la Société Générale New York.

La croissance économique des Etats-Unis s'est en effet accélérée au troisième trimestre, progressant de 2% contre 1,3% au cours du trimestre précédent, selon une première estimation officielle du PIB américain de l'été publiée dans la matinée. Les analystes tablaient sur une hausse de 1,9% seulement.

La place new-yorkaise a par ailleurs été "fragilisée par les résultats d'Apple et d'Amazon (publiés jeudi après la clôture), dont les performances et les perspectives étaient décevantes", a estimé Patrick O'Hare, du site spécialisé Briefing.com.

"Mais un grand nombre d'analystes sont venus à la rescousse des deux sociétés, mettant en avant la demande toujours solide des consommateurs pour leurs produits, même si elle n'était pas aussi forte que prévu, ce qui semble compenser l'impact négatif" de l'annonce de leurs résultats, a-t-il nuancé.

Le marché obligataire a progressé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,750% contre 1,828% jeudi soir, et celui à 30 ans à 2,918% contre 2,981%.

ppa/sl/lor

PLUS:afp