DIVERTISSEMENT
26/10/2012 08:09 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

Rod Stewart prenait de la cocaïne par voie anale (PHOTOS)

wenn.com/KEYSTONE Press

Le livre intitulé Rod: The Autobiography révèle entre autres que Rod Stewart prenait de la cocaïne par voie anale, plutôt que de risquer de se détruire les voies nasales.

Il écrit : « … nous avons commencé à acheter des capsules pour la grippe, directement des chimistes. Nous séparions les capsules en 2, remplaçant leur contenu par de la cocaïne, puis les prenions par voie anale. À cet endroit, bien sûr, le corps humain étant merveilleusement bien constitué, elles se dissolvaient sans effort et se rendaient directement dans notre organisme ».

Ainsi, tel que le rapporte nme.com, Rod Stewart se met littéralement à nu. Il parle en outre de la perte de sa virginité à 16 ans, lors du Beaulieu Jazz Festival de 1961, aux mains d’une femme « en chair et âgée ». Cette expérience a d’ailleurs inspiré le rockeur pour sa chanson Maggie May.

Plus intime encore, Stewart raconte que lui et Ronnie Wood ont refusé l’offre de la groupie Cynthia Plaster Caster, qui souhaitait prendre leurs pénis en photo. Lorsqu’ils ont vu les « spécimens » dans le portfolio de la groupie, dont Jimi Hendrix et Eric Burdon, ils ont décliné l’offre. Leur appareillage, selon Stewart, était « de taille plus modeste », et ils ont été intimidés.

Et il ne s’agit là que de courts passages, qui ne sont même pas parmi les plus explicites de l’autobiographie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les stars et la drogue