NOUVELLES
26/10/2012 02:34 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Mascouche : l'opposant Stéphane Handfield poursuit Normand Trudel

L'avocat Stéphane Handfield, opposant bien en vue à Mascouche, a décidé de passer à l'offensive. Il réclame 60 000 $ en « réparation du préjudice causé » par l'entrepreneur Normand Trudel, qui le poursuivait pour diffamation.

Selon M. Trudel, sa poursuite en diffamation était motivée par les déclarations de Guillaume Tremblay contre lui à l'émission Enquête de Radio-Canada du 4 novembre 2010.

M. Tremblay est membre du parti d'opposition Vision démocratique de Mascouche, présidée par Stéphane Handfield.

Ce dernier avance que M. Trudel veut le faire taire et ainsi l'écarter en tant qu'opposant politique.

Au coeur de la controverse qui secoue la municipalité de la Rive-Nord, M. Trudel a, entre autres, obtenu un contrat de déneigement des bornes-fontaines de la ville.

M. Handfield a dénoncé sur plusieurs tribunes le coût du contrat octroyé par la Ville de Mascouche, soit 650 $ par borne-fontaine. Mais plus encore, M. Handfield dénonçait le fait que M. Trudel sous-traitait le travail pour environ la moitié du prix à un autre entrepreneur local.

Avec des informations d'Isabelle Richer

Poursuite de Stéphane Handfield contre Normand Trudel

PLUS: