NOUVELLES
26/10/2012 09:57 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

L'ouragan Sandy traverse les Bahamas, se dirige vers les Etats-Unis

L'ouragan Sandy, rétrogradé en catégorie un, poursuivait sa traversée des Bahamas et se dirigeait vendredi matin vers la côte nord-est des Etats-Unis après avoir fait 28 morts à Cuba, en Haïti et en Jamaïque.

Surnommée "Frankenstorm" à l'approche d'Halloween mercredi aux Etats-Unis, Sandy, rétrogradé par le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC) en catégorie 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson, se trouvait à 15H00 GMT à 40 kilomètres au nord-est de l'île de Great Abaco, à 740 kilomètres au sud-est de la ville de Charleston, en Caroline du Sud, sur la côte est américaine.

Selon le Service national de météorologie, l'ouragan pourrait toucher cette côte lundi ou mardi et provoquer des dégâts de la Virginie à New York. La région compte plusieurs villes importantes, comme Washington, Baltimore ou Philadelphie.

Sandy "pourrait la semaine prochaine générer une tempête qui pourrait apporter d'importantes précipitations, des vents violents et des montées des eaux significatives dans le nord-est des Etats-Unis", indique les météorologues américains.

Il est difficile de prévoir exactement quelles zones seront touchées puisque l'ouragan est inhabituellement étendu: le NHC précise ainsi que des vents de la force d'une tempête tropicale peuvent être enregistrés jusqu'à 445 kilomètres du centre de l'ouragan.

"L'étendue de Sandy devrait augmenter dans les jours à venir (...) La côte est des Etats-Unis est invitée à surveiller l'avance" du phénomène, indique ainsi le NHC.

La côte est de la Floride devrait être touchée par des vents de la force d'une tempête tropicale dans la soirée. Une alerte à la tempête tropicale a été lancée et les écoles de plusieurs comtés sont fermées.

"Nous surveillons attentivement la tempête", a de son côté fait savoir le Pentagone. "Nous sommes prêts à porter assistance aux Etats qui pourraient être touchés dans le nord-est s'ils ont besoin d'aide".

Plus de 45.500 soldats sont prêts à intervenir dans sept Etats et dans la capitale, a précisé le ministère de la Défense selon qui aucun avion, bateau ou soldat n'a encore été évacué.

Dans la région de Washington, où les chutes d'arbres et coupures de courant prolongées ne sont pas rares, les équipes de réparation des lignes électriques ont été renforcées alors que les élections du 6 novembre se profilent.

Poursuivant sa route après avoir provoqué la mort de 28 personnes, une en Jamaïque, 16 à Haïti et 11 à Cuba, Sandy circule avec des vents d'environ 130 km/h.

L'ouragan se déplace vers le nord à une vitesse de 9 km/h. Il pourrait faiblir quelque peu dans les heures à venir mais d'importantes chutes de pluie sont attendues.

Les autorités des Bahamas se sont préparées à l'arrivée de l'ouragan, faisant fermer écoles, bâtiments officiels et aéroports.

Tôt jeudi, Sandy avait traversé Cuba, provoquant la mort de 11 personnes et causant des dégâts sur des centaines d'habitations et de cultures, selon la Défense civile.

A Haïti, le dernier bilan fait état de 16 victimes. Une famille de cinq personnes (une mère de famille et ses quatre enfants) est morte dans l'effondrement d'une maison dans la ville de Grand-Goave à une cinquantaine de kilomètres de Port-au-Prince.

Plusieurs villes du pays sont inondées et des dégâts matériels importants ont été relevés dans l'agriculture et sur les réseaux routiers isolant complètement certaines régions.

Plus de 10.000 personnes ont été déplacées et des milliers de maisons ont été détruites ou endommagées.

En Jamaïque, une personne de 74 ans a également été tuée par un éboulement lors du passage de l'ouragan sur Kingston, la capitale, selon la police.

La saison des ouragans dans l'Atlantique court de début juin à fin novembre.

bur-bdx/lor

PLUS:afp