NOUVELLES
26/10/2012 02:12 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

La LNH confirme l'annulation de tous les matchs du mois de novembre

AP

NEW YORK, États-Unis - Le lock-out de la LNH a provoqué l'annulation de tous les matchs jusqu'à la fin du mois de novembre.

Au lendemain de la date butoir pour la conclusion d'une entente avec l'Association des joueurs afin qu'on puisse préserver toute la saison, la LNH a annoncé vendredi la perte de 326 matchs de la saison régulière — soit 26,5 pour cent du calendrier, entre les 11 octobre et 30 novembre.

«La Ligue nationale de hockey regrette profondément d'avoir à prendre cette mesure», a déclaré le commissaire adjoint Bill Daly dans un communiqué.

«En soumettant une proposition à l'Association des joueurs dans laquelle on prévoyait un partage équitable des revenus, tout en se montrant sensible aux préoccupations des joueurs en regard du respect de leurs contrats, nous espérions être en mesure de parvenir à un accord de longue durée qui nous aurait permis de conserver pour nos amateurs une saison régulière de 82 matchs (par équipe). Malheureusement, ça ne s'est pas produit.

«Nous reconnaissons et acceptons qu'il y ait une responsabilité conjointe dans la négociation de la convention collective et, conséquemment, nous sommes amèrement déçus qu'un nouvelle entente n'ait pas été conclue à ce moment.»

Le conflit commence à ressembler au lock-out de 2004-05 qui a conduit à l'annulation de la saison entière — une première pour une ligue professionnelle sportive d'Amérique du Nord.

Dénouer l'impasse s'avèrera plus difficile parce que la LNH a retiré de la table des négos sa plus récente offre faite aux joueurs — qui comportait un partage 50-50 des revenus liés au hockey, a fait savoir Daly à l'agence The Associated Press.

«La ligue nous a officiellement informés aujourd'hui qu'ils ont retiré leur dernière proposition et qu'elle a annulé un autre lot de matchs de la saison régulière», a commenté dans un communiqué le directeur exécutif de l'AJLNH, Donald Fehr.

«C'est très décevant pour tous les amateurs de hockey et tous ceux qui gagnent leur vie grâce au hockey, incluant les joueurs. Mais ce n'est rien de surprenant.»

Quant à savoir si une partie des matchs annulés pourraient être reprogrammés, advenant une résolution rapide du conflit, ça reste à voir.

«L'objectif est de conclure une entente au plus tôt et quand ça arrivera, nous essayerons de reprogrammer le plus de matchs, dans la mesure du possible, en tenant compte de paramètres logistiques et de planification. Nous devrons en discuter avec les joueurs», a précisé Daly dans un courriel à l'AP.

«Cela dit, le processus se compliquera à partir du moment où les équipes commenceront à libérer des dates en novembre pour la présentation d'événements dans leur amphithéâtre en raison de l'annulation des matchs», a noté le numéro deux de la LNH.

Daly a précisé qu'aucune annonce imminente n'est prévue en ce qui a trait à la présentation de la Classique hivernale, le 1er janvier, et du match des étoiles, en janvier.

Dans le moment, aucune date de reprise des pourparlers n'est avancée, ni même envisagée.

«La semaine dernière, les propriétaires nous ont présenté une offre à prendre ou à laisser, a souligné Fehr. Nous avons répondu en leur soumettant trois offres de notre crû, chacune tenant compte de leur volonté de partager les revenus à parts égales, à l'unique condition qu'ils acceptent de respecter les contrats existants. Le respect des contrats déjà signés est une demande raisonnable. Malheureusement, ils ont rejeté nos offres après les avoir examinées.»

Le lock-out, le troisième sous le règne du commissaire Gary Bettman, a commencé le 16 septembre.