BIEN-ÊTRE
26/10/2012 01:51 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

Le Vendée Globe en 10 chiffres-clés

Les skippers et les passionnés de la mer l'appellent "l'Everest des Mers". Le Vendée Globe attirera tous les regards pendant près de trois mois, après son départ des Sables d'Olonne samedi 10 novembre. Retour en dix chiffres-clés sur un tour du monde à la voile hors norme.

Entre 3 et 6h, c'est la durée en moyenne du sommeil des skippers qui participent au Vendée Globe. Les marins peuvent dormir plusieurs fois par heure ou même par tranche de quarts d'heure, en fonction des conditions météo.

7 femmes ont déjà tenté l'aventure du Vendée Globe, depuis la création de la compétition en 1989. Il s'agit de Catherine Chabaud, Isabelle Autissier, Ellen Mac Arthur, Anne Liardet, Karen Leibovici, Samantha Davies et Dee Caffari.

84 jours, 3h et 9 secondes : c'est le temps le plus rapide enregistré pour réaliser le Vendée Globe. Le record est détenu par le Français Michel Desjoyeaux, lors de l'édition 2008/2009.

163 jours, 3h et 9 secondes constituent à l'inverse la durée la plus longue pour boucler un Vendée Globe, enregistrée par Jean-François Coste en 1989/1990.

14 noeuds, c'est la vitesse moyenne du monocoque du vainqueur le plus rapide dans l'histoire du Vendée Globe : Michel Desjoyeaux.

24 ans, c'est l'âge du participant au Vendée Globe le plus jeune, en l'occurrence la Britannique Ellen Mac Arthur, en 2000/2001.

62 ans, c'est l'âge du doyen des participants au Vendée Globe. Jose de Ugarte comptait ce nombre de printemps lorsqu'il prit le départ, en 1992/1993.

26 novembre 1989 : la toute première édition du Vendée Globe prend le départ.

1,650 million de visiteurs suivent au Vendée Globe, que ce soit en fréquentant le village de la course ou en assistant aux départ et arrivée, sans oublier la remise des prix.

18,28 mètres (60 pieds), c'est la taille des monocoques Imoca qui s'élanceront durant le Vendée Globe 2012/2013.