NOUVELLES
26/10/2012 09:43 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

Le pétrole évolue en baisse à New York, craintes sur la demande

Les cours du pétrole reculaient vendredi à New York après avoir ouvert en hausse, les craintes sur la demande prenant le pas sur l'annonce d'une accélération de la croissance économique des Etats-Unis au troisième trimestre.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre reculait de 18 cents à 85,87 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours ont reculé dans les échanges électroniques précédant l'ouverture "après les chiffres sur le chômage en Espagne", a remarqué John Kilduff, de Again Capital.

A la fin du mois de septembre, plus d'un quart de la population active en Espagne était désormais au chômage, un record historique qui assombrit encore les perspectives d'une sortie de la récession.

Cette nouvelle a toutefois été "plus que compensée par les chiffres meilleurs que prévu du PIB américain" en tout début de séance, a-t-il ajouté.

De juillet à septembre, le produit intérieur brut des Etats-Unis a progressé de 2% en rythme annualisé par rapport au deuxième trimestre, soit un peu plus que ce que prévoyait les analystes.

Mais cet effet a été de courte durée car les investisseurs sont également marqués par "les rumeurs d'abaissement de la note des Etats-Unis par l'agence de notation Fitch" ainsi que par "les résultats décevants d'Apple", qui entretiennent un environnement morose, a indiqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

Les courtiers surveillaient par ailleurs l'ouragan Sandy, qui se dirigeait vendredi vers les Bahamas après avoir touché Cuba, la Jamaïque et Haïti, et qui pourrait atteindre plus tard la côte est des Etats-Unis.

Il pourrait plus précisément "toucher la région allant de la Virginie au New Jersey sur la côte atlantique où sont installées une douzaine de raffineries", a indiqué M. Kilduff.

Alors que le plus fort de la tempête est prévue lundi et mardi, ces raffineries pourraient être fermées par "mesure de précaution", a-t-il ajouté.

jum/sl/lor

PLUS:afp