NOUVELLES

Le pétrole finit en hausse à New York, soutenu par la croissance américaine

26/10/2012 03:04 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

Les prix du pétrole ont terminé en hausse une séance très hésitante vendredi à New York, soutenus par une croissance américaine meilleure qu'attendu au troisième trimestre, et l'appréhension avant le passage de l'ouragan Sandy sur la côte nord-est des Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a progressé de 23 cents à 86,28 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Les chiffres du Produit intérieur brut (PIB) ont encouragé le marché et l'ont aidé à rebondir des très bas niveaux observés en début de semaine", a indiqué Bill Baruch, de iiTrader.

De juillet à septembre, le PIB des Etats-Unis a progressé de 2,0% en rythme annualisé par rapport au deuxième trimestre, suscitant un regain d'optimisme qui a profité aux marchés des matières premières.

Cela a permis de dépasser les "craintes sur la demande mondiale, qui avaient maintenu les cours en baisse ces derniers temps", a ajouté l'analyste.

Les courtiers ont par ailleurs porté une grande attention à la trajectoire de l'ouragan Sandy, qui traversait vendredi les Bahamas et menaçait de frapper dès ce week-end la côte très peuplée du nord-est des Etats-Unis.

Il pourrait plus précisément "toucher la région allant de la Virginie au New Jersey sur la côte atlantique où sont installées une douzaine de raffineries", a indiqué John Kilduff, de Again Capital.

Alors que le plus fort de la tempête est prévu "lundi et mardi", ces raffineries pourraient être fermées par "mesure de précaution", a-t-il ajouté.

Si, à très court terme, cela pourrait affecter la demande de brut, l'éventuelle fermeture des installations pétrolières soutiendrait les prix des produits raffinés, entraînant dans leur sillage les prix du WTI, selon M. Baruch.

jum/sl/are

PLUS:afp