NOUVELLES
26/10/2012 07:41 EDT | Actualisé 26/12/2012 05:12 EST

La police réclame des outils contre la cybercriminalité

L'Association canadienne des chefs de police demande au gouvernement fédéral d'adopter au plus vite son projet de loi C-30 sur la surveillance de l'Internet afin de mieux combattre les cybercriminels.

Jim Chu, le président de l'association et chef de la police à Vancouver, veut donner aux forces de l'ordre les outils nécessaires pour retracer les activités des suspects sur le web et sur leurs téléphones cellulaires.

Cette mesure ciblerait, par exemple, les pédophiles et les terroristes présumés.

Le projet de loi C-30 a été introduit par le gouvernement Harper en février dernier. Il a immédiatement été critiqué par des internautes et des politiciens qui voient dans cette mesure une atteinte à la vie privée.

La législation a été présentée à la Chambre des communes, mais n'a pas fait l'objet de débats.

M. Chu affirme qu'il ne s'agit pas d'espionner les Canadiens, mais d'obtenir à temps des informations essentielles auprès des fournisseurs de service de téléphonie et d'Internet.

PLUS: