NOUVELLES
26/10/2012 02:37 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Des matières recyclables envoyées à l'incinérateur

Les matières recyclables des poubelles à deux compartiments au centre-ville de Québec se retrouvent souvent à l'incinérateur, a constaté une équipe de Radio-Canada.

Certains citoyens omettent de jeter les ordures dans la bonne section. Les éléments recyclables se retrouvent donc souillés et les employés responsables de la collecte considèrent qu'il s'agit de déchets.

La Ville de Québec a installé 200 poubelles à compartiments dans l'arrondissement de La Cité-Limoilou il y a deux ans.

Le porte-parole de la ville de Québec, Jacques Perron, refuse de parler d'un échec, mais il avoue qu'un travail de sensibilisation reste à faire, surtout avec l'ajout éventuel d'une troisième section pour les matières compostables.

« C'est un effort continuel et lorsqu'on va implanter la collecte à trois voies, encore là ça va être des efforts d'éducation de sensibilisation qu'il va falloir poursuivre », indique-t-il.

L'organisme les Amis de la terre de Québec croit toutefois que la ville pourrait serrer la vis au personnel responsable de la collecte des ordures et du triage final.

« Je ne vois pas comment un col bleu peut estimer que tout ça, c'est bon pour la poubelle », déplore Estelle Richard, organisatrice aux Amis de la terre de Québec.

Selon cette responsable du comité Zéro déchets , les citoyens ne sont pas les seuls responsables. « Je trouve ça décevant qu'ils répondent qu'il y a un manque de sensibilisation. On ne peut pas tout relayer aux citoyens . »

Au total, la ville de Québec a investi 200 000 $ dans l'installation et la conception des poubelles à deux compartiments au centre-ville.

PLUS: