NOUVELLES
26/10/2012 04:19 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Chine: Bo Xilai, exclu du Parlement, perd son immunité et un procès se profile

PÉKIN, Chine - L'homme politique chinois Bo Xilai a été exclu vendredi de l'Assemblée nationale populaire (ANP), ce qui ouvre la voie au procès de cette personnalité tombée en disgrâce.

Cette procédure, une formalité politique puisque Bo Xilai a déjà été exclu du Parti communiste le mois dernier, le prive de son immunité parlementaire. Il devrait comparaître pour corruption et abus de pouvoir.

Avant sa chute, Bo Xilai, 63 ans, ancien membre du puissant Bureau politique et ex-chef du parti dans la province de Chongqing, était un des hommes politiques les plus connus du pays, dont l'ambition était considérée comme une menace par les principaux dirigeants du parti.

Son épouse, Gu Kailai, a été condamnée fin août à la peine de mort avec sursis pour l'assassinat de l'homme d'affaires britannique Neil Heywood.

Il y a quelques jours, des militants, universitaires et dissidents ont signé une lettre ouverte demandant aux parlementaires de respecter l'état de droit et d'autoriser Bo Xilai à se défendre devant eux. Cette pétition a notamment été signée par des dissidents exilés.

-

PLUS:pc