NOUVELLES
25/10/2012 03:17 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Téhéran salue la trêve en Syrie

L'Iran, allié majeur du régime syrien dans la région, a salué jeudi la trêve négociée par l'émissaire international Lakhdar Brahimi qui doit entrer en vigueur vendredi, la qualifiant de "pas positif", selon le site internet de la télévision publique.

"L'annonce d'un cessez-le-feu par l'armée syrienne est un pas positif qui mérite d'être salué", a affirmé le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi à son homologue syrien Walid Mouallem par téléphone, rapporte la chaîne.

Le chef de la diplomatie de la République islamique a dit espérer que "les autres parties donnent une réponse appropriée à la bonne volonté du gouvernement syrien et respectent le cessez-le-feu pour permettre (le retour au) calme en Syrie".

Le régime de Damas et les rebelles en Syrie ont accepté jeudi d'observer à partir de vendredi et pendant les quatre jours de la fête musulmane de l'Adha une trêve âprement négociée par l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi, chaque partie se réservant toutefois le droit de riposter en cas de violations.

L'Iran, qui soutient le régime du président Bachar al-Assad et accuse certains pays occidentaux et arabes d'armer les rebelles syriens, prône une solution politique et l'ouverture d'un dialogue entre le pouvoir et les groupes d'opposition pour mettre fin à la crise.

fpn/sbh/cnp

PLUS:afp