NOUVELLES
25/10/2012 02:45 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Postmedia a encaissé une perte nette de 28,4 millions $ au quatrième trimestre

TORONTO - Postmedia Network Canada (TSX:PNC.B) a annoncé jeudi avoir encaissé une perte nette de 28,4 millions $ au quatrième trimestre de son exercice 2012, alors que les revenus de l'éditeur de journaux et de sites web ont chuté de près de six pour cent par rapport à la même période il y a un an.

L'entreprise torontoise, qui possède les quotidiens National Post, Ottawa Citizen et The Gazette, à Montréal, de même que d'autres journaux à travers le pays, a expliqué par un certain nombre de facteurs la hausse de ses pertes trimestrielles.

Postmedia a vu ses revenus chuter à 190,1 millions $ au quatrième trimestre, comparativement à 202,1 millions $ un an plus tôt, la légère hausse de ses revenus numériques n'ayant pas suffi à compenser les pertes accrues de ses publications.

La société a également inscrit à ses résultats une perte de 9,2 millions $ liée au refinancement de sa dette. Ses frais de restructuration ont de plus grimpé à 13 millions $, soit quelque 10 millions $ de plus qu'il y a un an.

En dépit des pertes subies durant la période de trois mois terminée le 31 août, le président et chef de la direction de Postmedia, Paul Godfrey, s'est dit satisfait des progrès réalisés dans le cadre de la restructuration de l'entreprise durant le trimestre.

Le plus important éditeur de quotidiens de langue anglaise au pays en matière de circulation a procédé à d'importants changements dans le but de réduire les coûts de production de ses publications.

En mai, Postmedia a renoncé à son projet d'agence de presse, en plus d'annuler de façon permanente la publication des éditions dominicales de ses journaux à Calgary, Edmonton et Ottawa.

À la Bourse de Toronto, jeudi après-midi, les actions de Postmedia valaient 2,40 $, sans changement par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc