NOUVELLES
25/10/2012 05:30 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

L'entraîneur Emanuel Steward rend l'âme

Le réputé entraîneur de boxe Emanuel Steward est décédé, jeudi, au terme d'une longue maladie.

Victoria Kirton, l'adjointe personnelle de Steward, a confirmé en fin d'après-midi que ce dernier a rendu l'âme dans un hôpital de Chicago, sans préciser la cause du décès.

Des spéculations contradictoires quant à l'état de santé de l'Americain ont circulé toute la journée sur les médias sociaux et dans les grands groupes de presse.

Nombre de médias ont même annoncé prématurément le décès de l'entraîneur du boxeur québécois, Adonis Stevenson, aspirant numéro 1 à la ceinture des super moyens de l'BF.

Outre Stevenson, Steward, âgé de 68 ans, a été l'entraîneur de l'actuel champion poids lourds Wladimir Klitschto, ainsi que de Thomas Hearns et Lennox Lewis au cours de sa glorieuse carrière.

Le boxeur québécois Jean Pascal a commenté sur son compte Twitter le départ de Steward en ces termes : « Repose en paix Emanuel Steward, un des plus grands entraîneurs sur la planète ».

Pour Bernard Barré, vice-président opérations du groupe GYM, la présence de Steward dans le coin de Stevenson a toujours été un atout.

« Un entraîneur qui est un monument comme Emanuel Steward, ça donne confiance à un boxeur, précise Barré. Surtout dans un sport comme la boxe, qui est un sport jugé. Ça donne de la notoriété. »

« Emanuel n'était pas dans le coin d'Adonis lors de son dernier combat (le 12 octobre, contre l'Américain Donavan George). Le neveu d'Emanuel, Jayvan Hill, et Derek Coleman, étaient sur place. Mais Emanuel était encore présent lors des combats d'Adonis en février et en avril. »

PLUS: