NOUVELLES

Le premier ancêtre bipède de l'homme continuait bien à grimper aux arbres (étude)

25/10/2012 02:04 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Deux omoplates d'un hominidé similaire à la célèbre Lucy, premier ancêtre bipède connu de l'homo sapiens vieux de 3,5 millions d'années, montrent que cette espèce continuait aussi à vivre dans les arbres, selon une étude publiée jeudi aux Etats-Unis.

Ces deux omoplates fossilisées d'une enfant australopithèque afarensis, l'espèce à laquelle appartient Lucy, indiquent pour la première fois que ces hominidés étaient bien morphologiquement adaptés pour grimper dans les arbres. Le squelette complet, baptisé "Selam", a été découvert en 2000 en Ethiopie.

"La question de savoir si cet australopithèque dont le premier spécimen, Lucy, a été mis au jour en 1974 en Ethiopie, était strictement bipède ou continuait à évoluer dans les arbres faisait l'objet d'un débat depuis 30 ans", explique David Green, professeur de paléobiologie à l'Université Midwestern dans l'Illinois (nord des Etats-Unis), un des principaux auteurs de ces travaux parus dans la revue américaine Science datée du 26 octobre.

"Ces omoplates fossilisées fournissent une solide indication que ces individus continuaient à grimper dans les arbres à ce stade de l'évolution humaine", ajoute-t-il.

"Quand nous avons comparé l'omoplate de l'enfant australopithèque à ceux de membres adultes de cette espèce, il était évident que les caractéristiques de développement s'apparentaient davantage à celles du singe", explique-t-il.

En même temps, "nombre de traits des os de la hanche, des membres inférieurs et des pieds des australopithèques, qui permettaient le bipédisme, s'apparentent sans équivoque à l'espèce humaine", poursuit le chercheur.

"Cette découverte confirme la place clé occupée par Lucy et l'enfant de Selam dans l'évolution humaine", ajoute Zeresenay Alemseged, de l'Académie des sciences de Californie, autre auteur de l'étude.

Les australopithèques afarensis ont représenté dans l'évolution une nouvelle espèce d'hominidé, très différente de celles qui ont précédé, comme l'Ardipithecus ramidus ou Ardi, qui ne marchait pas debout, en tout cas pas de façon permanente.

Pour Zeresenay Alemseged, "cette découverte permet de progresser dans notre quête pour déterminer quand nos ancêtres ont cessé de grimper aux arbres pour devenir strictement bipèdes": "Il semblerait que cela se soit produit beaucoup plus tard qu'un grand nombre de chercheurs ne le pensaient".

David Green explique à l'AFP que l'homo erectus, un ancêtre de l'homo sapiens qui vivait il y a 1,9 million d'années, avait une morphologie le faisant ressembler davantage aux humains et paraît avoir été à ce jour la première espèce strictement bipède.

"Mais malheureusement entre Lucy, qui vivait il y a quelque 3,5 millions d'années et l'Homo erectus, nous avons une longue période inconnue que nous essayons de comprendre avec des fossiles", dit-il.

js/mdm

PLUS:afp