NOUVELLES
25/10/2012 12:37 EDT | Actualisé 25/12/2012 05:12 EST

Bobby Julich avoue un dopage passé et quitte l'équipe Sky

L'ancien coureur américain Bobby Julich a avoué s'être dopé entre 1996 et 1998 et a quitté son poste dans l'équipe Sky où il travaillait en tant qu'entraîneur spécialisé dans les contre-la-montre.

Julich, 40 ans, a fait son mea culpa auprès de la formation britannique, dans la foulée du scandale provoqué par la révélation du système de dopage organisé autour de Lance Armstrong, banni à vie du cyclisme.

"Bobby a fait preuve de courage en admettant les erreurs qu'il a faites bien avant de rejoindre l'équipe Sky", a estimé Dave Brailsford, le responsable de la formation britannique dont les chefs de file sont Bradley Wiggins et Chris Froome, les deux premiers du Tour de France 2012.

"Il n'y a pas eu de doutes sur son travail avec nous ou son approche en tant qu'entraîneur. Il a fait un bon travail et a été un bon collègue pendant ses deux ans avec nous", a ajouté Dave Brailsford en soulignant l'engagement de Sky "à être une équipe propre et ouverte au sujet des mesures que nous prenons".

Le natif de Corpus Christi a reconnu dans une longue confession envoyée au site internet spécialisé cyclingnews avoir eu recours à l'EPO d'août 1996 à juillet 1998.

Durant cette période, sous les couleurs des équipes Motorola puis Cofidis, l'Américain a pris la 9e place du Tour d'Espagne avant de gagner la Route du Sud et le Critérium international puis de se classer 3e du Tour de France 1998, celui de l'affaire Festina.

En revanche, Julich a dédouané sa dernière équipe, la formation CSC de Bjarne Riis, pour laquelle il a couru de 2004 à 2008.

"L'organisation de cette équipe m'a procuré deux choses qu'aucune substance illicite ne pouvait me fournir: ma dignité et ma confiance en moi-même. C'est tout ce dont j'avais besoin pour être (de nouveau) performant au plus haut niveau", a déclaré l'Américain.

Julich a assuré dans sa confession que ses résultats durant cette période (victoire dans Paris-Nice et médaille d'argent du contre-la-montre aux JO 2004) ont été obtenus proprement.

jm/jde

PLUS:afp