NOUVELLES
24/10/2012 10:18 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Un air de famille?

Une équipe internationale d'experts affirme avoir réalisé la reconstitution la plus juste à ce jour d'un homme de Néandertal. Leur travail est l'objet du documentaire Prehistoric Autopsy, qui sera présenté à la télévision publique britannique (BBC).

Le squelette modèle utilisé pour réaliser cette reconstitution, surnommé La Ferrassie 1, est celui d'un homme adulte qui vivait il y a 70 000 ans. Il a été mis au jour avec quelques autres ossements dans la grotte de La Ferrassie, en France, en 1909.

Le crâne du squelette est l'un des plus gros et des plus complets découverts à ce jour. La mise au jour d'une jambe et d'ossements de son pied fut à l'époque une percée majeure, puisque la science n'avait pas encore établi que le néandertalien marchait debout.

Si la plus grande partie du squelette La Ferrassie 1 a été retrouvée, les chercheurs ont dû utiliser de nouvelles techniques pour modeler son thorax, ses côtes, son pelvis et certains morceaux manquants de la colonne.

Les paléontologues savent maintenant que ces hommes étaient trapus, qu'ils avaient des bras et des mains très robustes et que leurs crânes étaient volumineux. Ils avaient un front en pente très imposant et pratiquement pas de menton.

De nombreux musées du monde entier ont tenté de recréer l'homme de Néandertal grandeur nature. Le Dr George McGavin, qui présente le documentaire, estime que la présente reconstitution est de loin la plus juste.

PLUS: