NOUVELLES
24/10/2012 03:38 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

Numainville satisfaite de la décision

Joëlle Numainville se dit satisfaite des sanctions imposées à Lance Armstrong.

La cycliste québécoise déclare du même souffle croire que le cyclisme féminin est plus propre que son pendant masculin.

« Lance Armstrong a triché, mais d'autres athlètes derrière lui ont bien performé, a expliqué Numainville. Il ne faut pas les oublier. Ce n'est pas tout le monde qui a triché. »

Numainville, avec l'équipe Optum Pro Cycling depuis le début de la saison 2012, a confié avoir été plus choquée par l'annonce du dopage du cycliste torontois Michael Barry, au début octobre, que par celui d'Armstrong.

Elle a précisé qu'elle considérait toutes ses adversaires comme étant propres, jusqu'à preuve du contraire.

Elle souhaite que les sanctions contre Armstrong aient un effet dissuasif sur ceux et celles qui aimeraient emprunter cette avenue pour améliorer leurs résultats.

Elle n'a toutefois pas voulu revenir sur l'histoire de Geneviève Jeanson, qui a avoué, en 2007 à l'âge de 26 ans, avoir consommé de l'érythropoïétine (EPO) pendant une décennie.

La Lavalloise dit n'avoir jamais été témoin de dopage, que ce soit à l'entraînement ou sur les sites de compétitions.

La cycliste de 24 ans a souligné que sa progression et ses excellents résultats, notamment sa 3e place au Tour des Flandres en avril 2012, l'encouragent à éviter le dopage sportif.

(Avec la Presse canadienne)

PLUS: