NOUVELLES
24/10/2012 03:25 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

New Jersey : deux adolescents accusés d'avoir tué une fillette de 12 ans

Un adolescent de 15 ans du New Jersey a attiré une fillette de 12 ans à l'intérieur de sa maison en prétextant avoir des pièces pour son vélo pour ensuite la tuer avec l'aide de son frère aîné de 17 ans, a rapporté la police mardi.

Dans une petite ville du New Jersey, la disparition de la jeune Autumn Pasquale, samedi, avait entraîné d'intenses recherches de la part des résidents, jusqu'à ce que la mère des deux garçons fournisse une information qui a mené la police au corps de la victime, qui avait été placé dans un bac de recyclage.

Les deux frères ont été accusés du meurtre de la petite Autumn, disparue alors qu'elle faisait une promenade sur sa bicyclette de type BMX. Elle était sur le point d'avoir 13 ans.

Il semble qu'elle ait été étranglée, a indiqué le procureur du comté de Gloucester, Sean Dalton, mardi, avant d'ajouter que l'information que la mère avait fournie concernait le statut d'un de ses fils sur le réseau social Facebook.

M. Dalton n'a cependant pas fourni de précisions sur l'information en question, et il s'est également gardé de formuler une hypothèse sur le motif de l'attaque, indiquant simplement qu'il n'avait pas remarqué de marques de violence sexuelle.

La jeune Autumn aurait été attirée dans la maison que partagent les deux adolescents avec leur mère et le conjoint de celle-ci. Les garçons lui auraient affirmé qu'ils avaient des pièces pour son vélo, qu'elle utilisait souvent et dont elle parlait fréquemment sur sa page Facebook. Son vélo et d'autres de ses biens personnels, dont un sac à dos, ont été retrouvés dans la maison des deux frères.

Les adolescents ont notamment été accusés de meurtre au premier degré, d'avoir disposé d'un corps et d'avoir caché des preuves. Le jeune de 17 ans a été accusé de leurre.

Les noms des deux accusés n'ont pas été dévoilés parce qu'ils sont mineurs, mais M. Dalton a affirmé que son bureau tentait de transférer la cause afin qu'elle soit entendue devant un tribunal pour adultes.

Associated Press

PLUS: