NOUVELLES

Le profit du Canadien Pacifique bondit de 20 pour cent au troisième trimestre

24/10/2012 09:00 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

CALGARY - Le profit du transporteur ferroviaire Canadien Pacifique (TSX:CP) est passé à 224 millions $ au troisième trimestre, un bond de 37 millions $, ou 20 pour cent, depuis l'an dernier.

Les revenus de la société de Calgary se sont apprécié de 110 millions $, soit huit pour cent, à 1,5 milliard $, pendant son premier trimestre complet sous la gouverne du nouveau chef de la direction, Hunter Harrison.

En plus de dévoiler ces résultats supérieurs aux attentes des analystes, le transporteur s'est montré optimiste et a fait valoir que ses conflits de travail étaient choses du passé. Les investisseurs ont bien réagi, faisant grimper l'action de la société de 5,29 $, soit six pour cent, à 93,18 $ à la Bourse de Toronto.

Il s'agit d'un nouveau sommet pour le titre, d'après les données disponibles sur la dernière décennie.

«Le progrès et l'élan prennent tous deux de la vitesse», a estimé M. Harrison lors d'une conférence de presse avec les analystes. «Dans l'ensemble, je suis très, très satisfait de l'état des choses.»

M. Harrison est entré en poste à la fin du deuxième trimestre au terme d'une guerre de tranchées entre l'ancien conseil d'administration du CP et l'investisseur dissident Bill Ackman, qui était insatisfait de la performance du transporteur ferroviaire sous l'ancien président et chef de la direction Fred Green.

M. Harrison a affirmé mercredi que son équipe avait réalisé des progrès importants afin d'améliorer les activités de la compagnie.

«Nous avons mis en place de nouveaux services, nous avons fermé des terminaux et certaines activités, et nous avons une nouvelle équipe de direction en place. L'équipe a réalisé des progrès significatifs au chapitre des améliorations opérationnelles, du contrôle des coûts et de la livraison des résultats. Et ce n'est que le début», a indiqué M. Harrison dans un communiqué.

Le ratio d'exploitation du transporteur — une mesure étudiée de près visant à évaluer les revenus nécessaires à l'exploitation de l'entreprise — s'est établi à 74,1 pour cent.

Il s'agit d'une amélioration de 1,7 point de pourcentage qui reste encore loin du niveau ciblé par M. Harrison pour le Canadien Pacifique, dont le système ferroviaire s'étend au Canada et aux États-Unis.

PLUS:pc