NOUVELLES
24/10/2012 08:20 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Jordanie: remise en liberté sous caution de 18 militants pro-réformes

Un tribunal militaire jordanien a décidé, à la suite d'ordres du roi Abdallah II, la remise en liberté mercredi sous caution de 18 militants pro-réformes accusés d'incitation à la sédition, a indiqué leur avocat.

"La haute cour de sécurité a remis en liberté aujourd'hui sous caution 18 militants. Deux autres sont toujours en détention car la cour ne les considère pas comme des militants pro-réformes", a indiqué à l'AFP Mamoun Harassis.

"Leur jugement pour incitation (à la sédition) contre le régime est toujours en cours", a-t-il ajouté.

Ils encourent une peine de 15 ans d'emprisonnement.

La décision de la cour intervient au lendemain d'instructions données par le roi au gouvernement pour la remise en liberté de militants "conformément au cadre légal", selon un communiqué du palais.

Les militants, tous membres de groupes pro-réformes, ont été arrêtés en Jordanie entre le 15 juillet et le 4 octobre pendant ou après des manifestations pacifiques en faveur de réformes économiques et politiques et pour la fin de la corruption.

Amnesty International, Human Rights Watch et l'opposition islamiste ont à plusieurs reprises demandé leur libération.

Le royaume est touché depuis janvier 2011 par des manifestations, petites mais régulières, dans la foulée du Printemps arabe, appelant à des réformes politiques et économiques.

str-akh/sw/

PLUS:afp