NOUVELLES
24/10/2012 05:33 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

GP d'Inde - Pneus "tendres" et "durs" à Buddh

Le manufacturier Pirelli fournira des pneus pour temps sec avec des gommes de spécification "tendre" et "dure" aux douze écuries participant dimanche au Grand Prix d'Inde de Formule 1, dont les premiers essais libres sont programmés vendredi sur le circuit de Buddh, près de New Delhi.

Les logos Pirelli et PZéro (le type de pneus) seront peints en jaune sur les pneus tendres et couleur argent sur les pneus durs, pour qu'ils soient facilement reconnaissables.

Les mélanges de gomme seront cependant plus tendres que leurs équivalents utilisés l'an dernier pour la première édition, précise Pirelli, qui grâce à une "meilleure compréhension du tracé de Buddh", peut "se montrer moins conservateur et proposer une course encore plus serrée".

Le circuit de Buddh suscite "de grosses demandes sur les pneus, en raison de nombreux facteurs, comme les fortes températures qui peuvent dépasser les 30°C. Le tracé propose également plusieurs virages rapides plaçant de grosses charges d'énergie sur les pneus, comme dans le virage 10, où le pneu avant-droit est soumis à une accélération de 4G en sortie de virage", indique-t-il.

"La ligne droite principale, longue de plus d'un kilomètre, est l'une des plus longues de l'année", souligne Pirelli, et "alors que la surface des pneus atteint plus de 100°C sur le tour, la température baisse considérablement au bout de la ligne droite. Le circuit de Buddh n'est pas utilisé durant le reste de l'année, une évolution importante de la piste est donc attendue au cours du week-end", ajoute le manufacturier italien.

"Cette année, nous en savons un petit peu plus sur la piste et nous avons fait des choix un peu moins conservateurs avec les pneus durs et tendres, qui proposent le compromis parfait entre performance et durabilité", explique Paul Hembery, le directeur de Pirelli Compétition.

"Le tracé est l'un des plus difficiles de la seconde partie de saison pour les pneus. Il s'agira également de la dernière apparition de l'année de la combinaison durs/tendres, déjà utilisée à Barcelone, en Grande-Bretagne et au Japon. Cela donne une idée des exigences de ce tracé de Buddh, pensé spécialement pour favoriser les dépassements", conclut Hembery.

dlo/jgu

PLUS:afp