NOUVELLES
24/10/2012 09:49 EDT | Actualisé 24/12/2012 05:12 EST

Dopage - Prudhomme rappelle l'utilité des contrôles antidopage

Le directeur du Tour de France Christian Prudhomme a rappelé mercredi l'utilité des contrôles antidopage, en réponse à ceux qui les estiment inefficaces ou inutiles.

"S'ils ne servaient à rien, on n'aurait pas perdu deux vainqueurs du Tour en cinq ans", a riposté Christian Prudhomme, en marge de la présentation du parcours 2013 à Paris.

Deux des lauréats de la Grande Boucle, l'Américain Floyd Landis (2006) et l'Espagnol Alberto Contador (2011), ont perdu sur tapis vert le bénéfice de leurs succès, suite à un contrôle antidopage positif diligenté par l'Union cycliste internationale (UCI).

"Que les contrôles n'aient pas été efficaces pendant la période Lance Armstrong, je le constate. Je ne ne pense pas qu'ils soient inefficaces aujourd'hui. La différence avec le passé, c'est qu'autrefois la police, la gendarmerie, les douanes, trouvaient les affaires. Aujourd'hui, c'est aussi le monde du sport. Les contrôles doivent bien servir à quelque chose", a relevé le directeur du Tour.

Le dopage organisé autour d'Armstrong, septuple vainqueur du Tour (1999 à 2005) avant d'être banni lundi dernier du cyclisme, a été mis en lumière par l'agence antidopage américaine (Usada), à partir principalement de nombreux témoignages accusateurs provenant d'anciens coéquipiers du Texan.

jm/jgu

PLUS:afp