NOUVELLES

Toronto: une avocate qui s'était battue contre un film de Harry Potter est radiée du Barreau

24/10/2012 12:09 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST
YouTube

TORONTO - Une avocate ayant tenté de faire interdire la projection de l'un des films de la saga de Harry Potter au Canada a été radiée de son ordre professionnel.

Le Barreau du Haut-Canada, qui régit les avocats de l'Ontario, a en effet retiré à Kimberly Townley-Smith son permis d'exercice après qu'un conseil de discipline l'eut déclarée coupable de faute professionnelle pour avoir fait des allégations non fondées de partialité et de corruption au sujet de juges et d'autres personnes.

En 2005, Mme Townley-Smith a intenté une poursuite de 40 millions $ contre Warner Bros. au nom d'un groupe folklorique de Winnipeg baptisé The Wyrd Sisters. Elle soutenait que le film «Harry Potter et la coupe de feu» comprenait une scène avec un groupe rock fictif qui violait les droits d'auteur de son client.

Après avoir perdu sa cause, l'avocate s'est lancée dans une série d'appels durant lesquels elle a accusé neuf magistrats et une dizaine d'avocats ontariens et manitobains de comploter contre elle.

En 2010, le juge Chris Martin de la Cour du Banc de la Reine du Manitoba a qualifié le comportement de Kimberley Townley-Smith de «déplorable» et révélé qu'elle avait porté plainte contre lui à la police pour des prétendues infractions criminelles.

Mme Townley-Smith et The Wyrd Sisters ont fini par recevoir l'ordre de payer certains frais judiciaires de Warner Bros. Kim Baryluk, la seule membre permanente du groupe, a alors rompu ses liens avec l'avocate.

Kimberly Townley-Smith «a fait des allégations de conduite inappropriée, incluant des infractions criminelles, contre un groupe de personnes toujours plus important directement ou indirectement impliquées dans les procédures et les événements subséquents», a écrit le conseil du Barreau du Haut-Canada dans sa décision.

Le conseil de discipline a imposé une amende de 30 000 $ à l'avocate, qui n'était pas disponible pour commenter l'affaire mardi.

INOLTRE SU HUFFPOST

Harry Potter: visite de l'exposition de Warner Brothers