NOUVELLES
23/10/2012 01:26 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Le ministre de la Justice du Japon avait fréquenté la mafia, il démissionne

Le tout nouveau ministre de la Justice du Japon, Keishu Tanaka, a démissionné mardi, après avoir été soupçonné d'avoir fréquenté les yakuza, la mafia japonaise, selon les médias japonais.

Ceux-ci évoquent des problèmes de santé ainsi que des allégations de financements politiques douteux mais aussi son rôle d'intermédiaire dans le mariage d'une figure de la mafia japonaise, il y a 30 ans, pour expliquer son départ.

Keishu Tanaka a présenté sa démission seulement trois semaines après sa prise de fonction. Il avait été précédemment hospitalisé pour un rythme cardiaque irrégulier et d'autres problèmes de santé.

Ce départ est un nouveau coup dur pour le premier ministre Yoshihiko Noda qui avait tenté d'inverser la donne en remaniant son gouvernement il y a quelques semaines à peine. La cote de popularité de M. Noda se situe autour des 20 pour cent et il est poussé de toute part à organiser des élections que son parti devrait perdre, selon les analystes.

PLUS:pc