NOUVELLES

Pour Tyler Hamilton, le patron de l'UCI «n'a pas sa place dans le cyclisme»

23/10/2012 07:00 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST
AP
FILE - In this July 1, 2004 file photo, cyclist Tyler Hamilton, of the United States, speaks prior to training with his teammates in Liege, Belgium. Hamilton's tell-all book about Lance Armstrong and doping in cycling will be released two weeks earlier than originally planned. "The Secret Race: Inside the Hidden World of the Tour de France: Doping, Cover-ups, and Winning at All Costs," is now scheduled for release Sept. 5. (AP Photo/Peter Dejong, File)

L'ancien coureur américain Tyler Hamilton, un dopé repenti qui a témoigné contre Lance Armstrong, a estimé que Pat McQuaid n'avait "pas sa place dans le cyclisme", en réponse aux propos du président de l'UCI qui l'avait traité d'"ordure" la veille.

"Les commentaires de Pat McQuaid montrent l'hypocrisie de sa politique et prouvent qu'il est incapable de tout changement significatif", a déclaré l'ancien cycliste dans un communiqué repris mardi par la presse britannique.

"Au lieu de saisir l'occasion d'instiller de l'espoir pour la prochaine génération de cyclistes, il continue de montrer du doigt, de blâmer et d'attaquer ceux qui parlent, mais cette tactique ne marche plus. Pat McQuaid n'a pas sa place dans le cyclisme", a ajouté Hamilton, âgé de 41 ans.

Lors de sa conférence de presse lundi, McQuaid avait critiqué Tyler Hamilton et son compatriote Floyd Landis, un autre dopé repenti, jugeant que les deux ex-coureurs étaient "très loin d'être des héros".

"Ce ne sont pas des héros, ce sont des ordures. Tout ce qu'ils ont fait, c'est du mal à leur sport", avait-il dit.

fbx/jgu

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 7 Tours de France gagnés puis retirés à Lance Armstrong