NOUVELLES
23/10/2012 11:43 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

Israël va lancer des appels d'offres pour 700 logements dans des colonies

Israël va publier de nouveaux appels d'offres pour la construction de près de 700 logements dans des colonies à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, malgré les réprobations internationales, a indiqué le ministère du Logement.

Cette annonce survient à la veille d'une visite de la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, vivement critiquée en Israël après avoir condamné la poursuite de la colonisation.

Selon un communiqué du ministère du Logement, publié lundi, les appels d'offres concernent 5.000 logements au total, dont 607 dans le quartier de colonisation de Pisgat Zeev à Jérusalem-Est, et 92 dans la colonie de Maalé Adoumim, près de Jérusalem, en Cisjordanie.

La semaine dernière, le ministère israélien de l'Intérieur a donné son feu vert final à la construction de 800 nouveaux logements dans le quartier de colonisation de Gilo à Jérusalem-Est, le secteur à majorité arabe occupé et annexé par Israël depuis juin 1967.

Mme Ashton, attendue mercredi à Jérusalem, a déploré cette décision, qui selon elle relève d'une volonté israélienne de "séparer Jérusalem-Est du reste du territoire occupé palestinien", en soulignant que "les colonies sont illégales au regard du droit international". La France a, elle, fustigé une "provocation, dans un contexte d'ores et déjà tendu", et appelé "instamment" les autorités israéliennes à revenir sur cette décision.

En réponse, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en campagne électorale, s'est rendu mardi à Gilo, où il a répété que "Jérusalem unifiée est la capitale éternelle d'Israël", dans une référence aux secteurs est et ouest de la Ville sainte.

"Nous avons pleinement le droit de construire ici (...) C'est notre politique et je continuerai à soutenir la construction à Jérusalem", a-t-il proclamé.

Le ministre du Logement, Ariel Atias, a également affirmé que la construction continuerait à Jérusalem.

"Il y a une croissance et une demande naturelles, et la construction ne saurait y être stoppée", a promis M. Attias dans un communiqué.

Plus de 340.000 Israéliens habitent dans des colonies en Cisjordanie, et plus de 200.000 autres dans une douzaine de quartiers de colonisation à Jérusalem-Est.

Quelque 270.000 Palestiniens vivent à Jérusalem-Est, dont ils veulent faire la capitale de leur futur Etat.

jjm-cco/agr/hj

PLUS:afp